WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

samedi 11 février 2017

[J'ai lu] Napoleon, chef de guerre de Jean Tulard.

Je viens récemment de terminer la lecture du "Napoléon chef de guerre" de Jean TULARD (Texto, Paris, Tallandier, 2015, 379 p.) et je vous propose au travers d'un petit article une présentation rapide du contenu du livre avec une petite critique pour terminer.


La couverture de l'édition chez Tallendier.

La quatrième de couverture nous indique que le génie politique est inséparable du génie militaire de napoléon mais que ce dernier lui aura fait défaut lors de la bataille de Waterloo.


La quatrième de couverture.

Le découpage du livre tient en trois partie entrecoupé de plusieurs chapitres :
  • La première partie traite de la préparation de la guerre au travers de chapitre concernant l'administration de la guerre, l'état major, les maréchaux et les généraux, les soldats, l'armement, le renseignement, la cartographie, le financement de la guerre et de la garde,
  • La deuxième partie traite de la guerre et explicite les thèmes suivants : le corps d'armée, les manœuvres, la bataille, après la bataille, les prisonniers de guerre, les morts et la paix,
  • Enfin la dernière partie concerne l'aspect de la défaite au travers de la guerre psychologique, maritime, économique, la guerilla et la contre-guerilla et la bataille pour la postérité. 


Jean Tulard, l'auteur et imminent spécialiste de Napoléon Bonaparte.

Critique :

Il s'agit bien là d'un très bon livre de synthèse sur Napoléon Bonaparte et sa gestion de la guerre qui permet à un néophyte d'aborder cet aspect par diverses angles.

Jean Tulard est un imminent spécialiste du personnage et ce livre en est la démonstration (qui n'est plus à faire). Les 379 pages du livre se lisent très rapidement et permettent de comprendre comment l'Empereur a pu s'engager dans des campagnes victorieuses dans toute l'Europe. 

En parcourant ce livre, j'ai pu enrichir ma connaissance de ce "génie" militaire et politique. Pour ce dernier aspect, je connaissais très bien les apports de Napoléon du point de vue des institutions et aspects juridiques (avec le code civile notamment). En fait, c'est plutôt du point de vue militaire que j'ai appris le fonctionnement de l'armée napoléonienne et le pourquoi elle a connu le succès lors de batailles terrestres à l'occasion des premières années de l'empire. L'organisation de l'armée et le fait que les "bons hommes" étaient aux bonnes places notamment associés l'armement efficace : canon Gribauval et fusil modele 1777 expliquent pour une bonne part les fulgurants succès de napoléon. Mais là ou ce livre est passionnant, c'est qu'il explique que la plupart des succès de l'empereur n'ont tenu qu'à un fil et que la défaite était souvent proche dans les premières années de l’empire. Ainsi lorsque les tensions entre les maréchaux apparaitront et que les armées coalisées coopéreront enfin et réellement pour mettre fin à l'aventure Napoléonienne, celle-ci prendra fin un triste jour de juin 1815 du coté du village de Mont Saint Jean...

Bref, je ne peux que recommander ce livre de Jean Tulard qui synthétise au sein d'un seul livre plusieurs aspects de la guerre menée par Napoléon Bonaparte. C'est donc un livre indispensable pour tout amateur de wargames portant sur la période Napoléonienne !

Une des cartes présente dans l'ouvrage.
A suivre...