WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

mardi 11 février 2020

[Black Seas] Parties de démonstration "Out of The Fog"


Lors d'une de nos soirée jeu à l'association Orléans Wargames, nous avons testé la règle Black Seas de Warlord Games grâce à Nicolas aka "Isandre Dupitou" qui nous a "demoté" le jeu et prêté ses superbes navires. Nous étions quatre joueurs avides de manipuler de superbes frégates : Cédric, Gérald, Nicolas et moi-même à l'occasion de deux parties forts intéressantes dans leur déroulement et instructives quant au système de jeu retenu par l'éditeur pour simuler des affrontement maritimes entre 1770 et 1810. Voici un petit reportage photo de cette soirée bataille navale. Bonne lecture !


During one of our game nights at the Orléans Wargames association, we tested the Black Seas rule from Warlord Games thanks to Nicolas aka "Isandre Dupitou" who "unmasked" the game and lent his superb ships. We were four players eager to manipulate superb frigates: Cédric, Gérald, Nicolas and myself on the occasion of two very interesting parts in their progress and instructive as for the game system retained by the editor to simulate maritime confrontation between 1770 and 1810. Here is a short photo report of this naval battle evening. Good reading !

Le livret de règle est magnifiquement illustré et très agréable à lire.


La première partie nous a vu nous affronter par paire sur le scénario « Out of The Fog ». D’un coté Gérald (British) affrontait Nicolas (Français) et de l’autre Cédric (British) m’affrontait. Chaque joueur disposait d’une frégate pour essayait d’infliger un maximum de dommage à son adversaire avant de quitter la table de jeu. Le scénario numéro un des règles de base indique qu’il est tôt le matin. Le soleil levant brûle le brouillard nocturne qui a enveloppé votre navire, lorsque le son distinctif d'une cloche sonnant quatre fois se fait entendre au loin - battez aux quarts!

The first part saw us compete in pairs on the "Out of The Fog" scenario. On one side Gerald (British) faced Nicolas (French) and on the other side Cedric (British) faced me. Each player had a frigate at his disposal to try to inflict maximum damage on his opponent before leaving the table. Scenario number one of the basic rules indicates that it is early morning. The rising sun burns away the night fog that has enveloped your ship, when the distinctive sound of a bell ringing four times can be heard in the distance - beat to quarters!


Les positions de départ : chaque navire est en bord de table à l'opposé
 et le vent souffle d'ouest en est (de gauche à droite de la photo)

Invisibles du fait de l'épais brouillard, deux frégates de flottes opposée,s proches de la fin de leurs patrouilles de routine ont navigué à l'improviste à proximité les unes des autres. Alors que le brouillard se dissipe, les deux navires se préparent au combat. Aucun des deux n'est complètement préparé pour cette rencontre inattendue et les deux tenteront donc d’effectuer une retraite de combat afin de combattre un autre jour.

Invisible due to the thick fog, two frigates from opposite fleets, close to the end of their routine patrols, sailed unexpectedly close to each other. As the fog dissipated, the two ships prepared for battle. Neither is fully prepared for this unexpected encounter, so both will attempt a combat retreat to fight another day.


La carte de caractéristique de la frégate de de rang
indique que la vitesse est de knots, les points de structure de 36 et
arrivé à 12 points de dommages restant un test de reddition sera à effectuer.
La frégate de 5e rang possède à bâbord et à tribord le même nombre de canon, c'est-à-dire, 2 canons lourds capables d’infliger 2 points de dégâts chacun, 1 canons léger qui peut donner 1 point de dégât  et une caronade qui inflige 3 points de dégâts. A noter qu'à la proue un canon léger peut tirer et infliger 1 point de dégât à l'adversaire à condition d'être à portée évidement.

The 5th rank frigate has the same number of cannons on both port and starboard sides, i.e. 2 heavy cannons that can inflict 2 points of damage each, 1 light cannon that can give 1 point of damage and a carronade that inflicts 3 points of damage. Note that at the bow, a light cannon can fire and inflict 1 point of damage to the opponent provided it is within clear range.

Une superbe frégate anglais peinte par Nicolas !


Dans ce scénario, chaque joueur gagne 1 point de victoire pour chaque point de dommage causé sur le navire de l'adversaire, plus 4 points de victoire s’il arrive au bord de la table adverse sans dommage (ou 2 points de victoire s’il arrive mais a subi des dommages).
Le jeu dure jusqu'à ce que le premier navire quitte la zone de combat.
Si aucun des navires n'est capable de quitter la zone de combat, le résultat est un match nul très disputé !

In this scenario, each player earns 1 Victory Point for each point of damage  caused on the opponent's ship, plus 4 Victory Points if he arrives at the edge of the opponent's table without damage (or 2 Victory Points if he arrives but has suffered damage).
The game lasts until the first ship leaves the combat zone.
If none of the ships are able to leave the combat zone, the result is a hard-fought draw!


Les deux navires commence avec les voiles de bataille (vitesse intermédiaire),
 mais décide de passer en pleine voile (vitesse maximum qui multiplie
 par 3 la vitesse de déplacement de 5 unité de base.

La rencontre est inévitable et bientôt les sabords
 vont s'ouvrir pour tirer à boulet rouge !

Normalement Cédric devrait tirer le premier !

De l'autre coté de la table de jeu, Nicolas et Gérald
 vont bientôt être à portée de tir ! 
Cédric lance une bordée sur ma frégate et m'inflige beaucoup
 de dégât mais pas au point de me couler !


Lors d'un tir le joueur lance autant de dés que de canon à porter, ici 4D10 (2 pour les canons lourds, 1 pour le canon léger et 1 pour la caronade). De base pour toucher il faut obtenir des résultats inférieur ou égal à 5 (le 0 égal 10). Ce chiffre peut être modifié par différents facteurs positif (qui améliorent les chances de toucher) comme un tir à moins de 3 pouces (7.6 cm environ) qui donne un +2, avoir un équipage vétéran : +2, la tille de la cible (les frégates ne donnent ni bonus ni malus). D'un autre coté, des malus peuvent rendre les chances de touchés plus ardues comme une cible à plus de 10 pouces (25 cm) qui donne un -2, un équipage inexpérimenté : -2, le navire qui tire se déplace à pleine voile : -2, le navire cible s'est déplacé de plus de 25cm le tour précédent : -1 etc... Les modificateurs sont cumulatifs et selon la position relative des navires l'un par rapport à l'autre, les tirs vont être plus ou moins bonifiés. 

During a shot the player rolls as many dice as the number of cannon to carry, here 4D10 (2 for the heavy cannon, 1 for the light cannon and 1 for the carronade). The basic rule for hitting is to obtain results less than or equal to 5 (0 equals 10). This number can be modified by various positive factors (which improve the chances of hitting) such as a shot less than 3 inches (about 7.6 cm) which gives a +2, having a veteran crew: +2, the target's muzzle (frigates do not give bonuses or malus). On the other hand, malus can make the chances of hits more difficult, such as a target more than 10 inches (25 cm) away, which gives a -2, inexperienced crew: -2, the firing ship moves under full sail: -2, the target ship moved more than 25 cm the previous turn: -1 etc... The modifiers are cumulative, and depending on the relative position of the ships in relation to each other, the fire will be more or less enhanced. 

Je tire à mon tour sur la frégate anglais commandée par Dricks !

Mais le résultat de mon tir est moins efficace que celui de Dricks
et je ne lui inflige que peu de dégâts !
Lorsque les tirs s'effectuent à moins de 3 pouces (7.6 cm), les résultats sont multipliés par 2 en cas de touches. Par exemple, un canon lourd qui touche inflige de base 2 points de dégâts et si le tir est à bout portant, il inflige 4 points de dégâts ! Donc, une bordée chanceuse où chaque tir touche pour une frégate, c'est potentiellement 6 x 2 soit 12 points de dégâts qui peuvent être infligés à l'adversaire. Ici, il n'y a pas de jets de sauvegarde donc tous ce qui touche réduit la structure du navire adverse jusqu'au point où il va pouvoir se rendre (test à passer).

When shots are made within 3 inches (7.6 cm), the results are multiplied by 2 when hits are made. For example, a heavy cannon that hits inflicts 2 basic damage points and if the shot is at close range, it inflicts 4 damage points! So, a lucky boarding where each shot hits a frigate is potentially 6 x 2, or 12 points of damage that can be inflicted on the opponent. Here, there are no saving rolls, so anything that hits reduces the structure of the opposing ship to the point where it can surrender (test to be passed).

Fin de la partie de démonstration des règles :
 je perds aux points de dégâts infligés.

Bilan de cette première partie de démonstration de la règle : le scénario out of the fog est bien un scénario d'apprentissage des règles qui permet d'aborder en douceur le jeu avec la mise en oeuvre des règles de mouvement puis de tirs. Ma première impression est que c'est simple à comprendre et facile à exécuter. Les résultats des dès vont déterminer les points de dégâts qui seront infligés de manière aléatoire mais avec une bonne prise en compte des différentes conditions de tir. Ma première bonne impression sera-t-elle confirmée lors de la seconde partie ? c'est ce que nous allons voir de suite.

Summary of this first part of the rule demonstration: the scenario out of the fog is indeed a rules learning scenario which allows to smoothly approach the game with the implementation of the movement and then shooting rules. My first impression is that it is simple to understand and easy to execute. The results of the dice will determine the damage points that will be inflicted randomly but with a good consideration of the different shooting conditions. My first good impression will be confirmed during the second part? that's what we'll see right away.


Pour la deuxième partie, Nicolas me propose de faire équipe avec lui et d'aller nous confronter aux frégates Anglaises de Gérald et Dricks. Nous jouons encore une fois le même scénario de découverte "out of the fog". 

For the second part, Nicolas proposes me to team up with him and to go and confront us with the English frigates of Gérald and Dricks. We play again the same discovery scenario "out of the fog". 

Nos deux frégates sont bords à bords avec celles
 de Nicolas à droite et la mienne à gauche

Le vent souffle de droite à gauche du plan d'eau, du coup nos navires tirent des bords au largue voir au grand grand largue ce qui nous donne la possibilité d'utiliser les voiles au maximum de leur rendement. Nos adversaires profitent des même conditions de vent que nos navires (largue / grand largue) et en plus disposent d'une position idéale pour manœuvrer au mieux sur nous ! Bref, il va y avoir challenge...

The wind is blowing from right to left of the water, so our ships are tacking to the open water or even to the open water, which gives us the possibility to use the sails at their maximum efficiency. Our opponents take advantage of the same wind conditions as our ships (broadside / broadside) and moreover have an ideal position to maneuver at best on us! In short, it's going to be a challenge...

Nicolas me conseil de rester sur son bâbord
 (il veux servir d'appât)

Nos camarades arrivent rapidement sur nous
et Gérald tire du canon de proue sans grand résultat sur Nicolas !

Nous sommes en "battle sails" (voiles de bataille)
alors que Dricks arrive en voiles pleines et tire une bordée à tribord en enfilade sur Nicolas.

Cédric a la lumineuse idée de passer sous la poupe de Nicolas et de lâcher une bordée dévastatrice !
En effet le tire à moins de 3 pouce double des dégâts et l'initial Broadside" ou la première bordée est bonifiée pour un navire moyen d'un tire de canon lourd et d'un de canon léger (règles avancées). Donc, au total Cédric lance 6 D10  qui peuvent engendrer au maximum 11 dégâts et doubler à 22 pour la proximité du tir. 

Cédric has the bright idea of going under Nicolas' stern and unleashing a devastating shipwreck!

Indeed, he fires at less than 3 inches, doubling the damage and the initial Broadside" or the first broadside is enhanced for an average ship by one heavy and one light cannon fire (advanced rules). So, in total Cedric rolls 6 D10s which can cause a maximum of 11 damage and double to 22 for proximity of fire.

Premier tire de Cédric sur Nicolas et il prend 24 point de dégât !

Nicolas effectue un test de niveau (Skill test) qu'il passe,
 il peut continuer le combat !

 
C'est à Gérald de jouer et il n'est pas simple de savoir vers où va-t-il passer !
Entre Nicolas et mon navire, semble être la voie la plus évidente.


Et la c'est la surprise du chef, Gérald choisi la même manœuvre que Cédric et décide de passer lui aussi sous la poupe du navire de Nicolas !

La deuxième bordée des navires anglais tirée par Gérald, qui est passé dans un trou de souris, achevé sans coup ferrir le navire de Nicolas. Il ne peut riposter étant mal orienté par rapport à nos adversaires et moi-même je suis un peu loin et sans options pour renverser la situation. Je quitte le plan d'eau sans dégât et sans pourvoir venir en aide à Nicolas. Fin de partie avec deux beaux tirs groupés de Cédric et Gérald sur Nicolas qui concluent cette deuxième partie d'initiation à Black Seas ! 

The second boarding of the English ships pulled by Gérald, which went through a mouse hole, finished without a blow to Nicolas' ship. He cannot retaliate being misguided in relation to our opponents and I am a little far away and without options to turn the situation around. I leave the water without damage and without being able to help Nicolas. End of the game with two beautiful group shots from Cédric and Gérald on Nicolas which conclude this second part of initiation to Black Seas! 

Comparaison de frégates de Pirate of Spanish Main à gauche
 et les navires de Black Seas à droite.

Une flotte de navires de Pirate of the Spanish Main
 gracieusement prêté par notre camarade Yannforce !

Bilan de la soirée découverte : 

Les règles sont faciles à comprendre et à appliquer au cours d'une partie découverte pour les règles de base. Les règles avancées peuvent aussi être ajouté rapidement pour des joueurs habitué aux wargames et encore plus au wargames maritimes. Nous avons directement intégré la plupart des règles optionnelles. Les modificateurs au tir sont peu nombreux et simples aussi à assimiler. 

Les sensations de jeu sont bonnes et les navires au 1/700 une fois peints, magnifiques. Comme dans la réalité le plus important est de bien se situer par rapport à la direction du vent pour en tirer avantage dans les manœuvres et pour envoyer une bordée de boulets efficace.

Alors un grand merci à Nicolas pour la démonstration de la règle et à mes camarades de jeu pour avoir navigué avec moi et refait l'histoire.

A bientôt pour de nouvelles parties de Black Seas !

Review of the discovery evening : 

The rules are easy to understand and apply during a discovery game for the basic rules. The advanced rules can also be added quickly for players used to wargames and even more to maritime wargames. We have directly integrated most of the optional rules. The shooting modifiers are few and simple to assimilate as well. 

The feeling of the game is good and the 1/700 ships, once painted, are beautiful. As in reality, the most important thing is to be well positioned in relation to the wind direction to take advantage of it in maneuvers and to send an effective barrage of balls.

So a big thank you to Nicolas for demonstrating the rule and to my playmates for sailing with me and making history.


See you soon for new Black Seas games!



vendredi 24 janvier 2020

[DBA] Tournoi DBA : 2ème édition des joutes Abraysiennes.

Dimanche 19 janvier 2020, ce sont déroulées les 2ème Joutes Abraysiennes sur la règle De Bellis Antiquitatis dans la salle Renée Cassin de l'association Orléans Wargames.  Ce sont 17 joueurs et joueuses qui se sont affrontés tout au long de la journée sur 5 rondes d'une heure avec un entracte déjeuner au bout de deux rondes. Place aux résultats et aux images . Bonne lecture.


L'affiche du tournoi.
Les résultats.

Ma première partie : mes Carolingiens III/28 contre les Coréns Yi IV/78 d'Eric.

Résultat : un nul désavantagé pour moi (2 pertes subies contre 0 à Eric)




Deuxième partie : Mes Carolingiens III/28 contre les Arbaes Abbassides de Stanislas (III/37b)

Résultat :  une victoire des Carolingiens 4 à 3 avec l'élimination du général adverse sur le dernier combat sur un 6 / 1 improbable.






La pause repas :



La salle de jeu :



La troisième partie : Mes carolingiens III/28 contre les premiers croisés IV/7 de Bertrand.

Résultat : une défaite 1 à 4 pour mes carolingiens.




La quatrième partie : mes carolingiens III/28 contre les Chinois Tch'in de Cassandre II/4a

Résultat : Une nette victoire des carolingiens 5 à 0 sur les chinois.



La cinquième et dernière partie : mes carolingiens III/28 contre les tibétains III/15 de Patrick.

Le résultat : une défaite 1 à 4 sans regret.




Les autres tables de jeu :








La remise des prix et lots :



Notre grand vainqueur :






Mon bilan :

Et bien ce tournoi qui a réuni 17 joueurs c'est très bien déroulé tant au plan de l'organisation, que de son déroulement et des parties qui ont été jouées. Les dés ont étaient tantôt favorables, tantôt défavorables mais les bons généraux ont étaient plus souvent vainqueurs. Charles-Guillaume avec son armée Union Scnadinave (IV/54b) est le grand vainqueur du tournoi mais Xavier (avec son armée Rajpout III/10b) et Anthony avec ses Gaulois (II/11) complètent le podium sur ses talons. Bravo à eux.

Pour ma part avec deux victoires, deux défaites et un nul, je suis assez satisfait de mes parties où j'ai eu pas mal de chance lors de mes victoires. J'ai eu la chance de voir l'armée adverse perdre son général à chaque fois. Mes défaites contre Bertrand et Patrick sont logiques même si j'ai plutôt bien résisté à Bertrand et un peu mois aux terribles tibétains de Patrick. Le nul contre Eric lors de ma première partie était logique mais ce n'est que sur la fin du timer que je perds 2 unités. Bon, pour un tournoi que je co-organisais avec Vincent et Cédric (avec l'aide de Nicolas), je m'en sorts beaucoup mieux que les précédentes fois où je finissais dans les profondeurs du classement (pour pas dire dernier).

Donc, je n'ai qu'une chose à dire, merci à l'ensemble des joueurs et à l'année prochaine pour une 3ème édition des joutes Abraysiennes.