WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

jeudi 23 novembre 2017

[DBA] Soirée du 13 octobre 2017 au club Orléans Wargames.

Le mois dernier j'ai continué à pratiquer l'excellent jeu qu'est De Bellis Antiquitatis avec mes camarades de jeu de l'association Orléans Wargames. Cet article présente les trois parties que j'ai joué contre Bartold et Dricks.





Voici en photos le résumé des trois parties où j'ai plus connu la défaite que le goût de la victoire mais comme toujours j'ai passé de très bons moments avec mes partenaires de jeu. Au passage, merci à Yan-Gaël pour le prêt temporaire de troupes pour ces parties.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Première partie contre Bartold : romains Polybe contre gaulois ! 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans cette partie qui oppose essentiellement des lames romaines à des bandes guerrières gauloises, l'enjeu de mon coté était d'éviter de me retrouver dans des situations de débordement et autres prises de flancs contre les warbands de Bartold, car elles éliminent les lames "au simple" (c'est-à-dire en obtenant juste plus de points de combat que moi au corps à corps). Alors, comment je m'en suis sorti ?



Je joue les romains polybe (prêtés par Yann-Gaël)
contre les Gaulois de Bartold !

Bartold joue en premier et avance en trois corps son armée.

De mon coté je scinde en deux mon armée
et surtout envoie mes lames en face des montés adverses
et mes deux éléments de cavalerie vont combattre le centre adverse !

Le camp romain est bien gardé !

Voici un résultat extrême : 6 contre 1 !

Je réussi à éliminer un élément adverse !

Bartold envoie ses montés au corps à corps avec mes lames à droite.

Mais je lui cause une nouvelle perte coupant en 4 son armée !

J'engage avec mon général l'unité de psilète isolée au centre...

...et je l'élimine promptement : 3 à 0 (la victoire se rapproche à moins que...)

Bartold recule ses montés exposés et
envoie ses warbands contre mon aile gauche.

Et là c'est le drame, je perds trois unités d'un seul coup ! (3 à 3)

Je recule ma dernière unité de mon flanc gauche
vers mon camp pour retarder sa prise.

J'ai l'occasion de terminer victorieusement la partie si j'emporte
le combat entre mes 2 cavaliers et un élément
de cavalerie adverse mais un 6 contre 6 au dés en décide autrement.

J'ai laissé passé ma chance et Bartold fonce sur mon camp
et provoque 2 combats entre cavaleries.

Je perds finalement un élément de cavalerie,
Bartold n'a même pas besoin de prendre mon camp pour emporter la victoire.

Bilan : J'ai bien cru gagné cette partie lorsque je menais 3 à 0 mais c'était sans compter la réaction des Gaulois qui ont complétement retourné la situation. Bartold a su optimiser ses chances d'éliminer des unités en provoquant des débords gagnants. Mais la victoire se joue sur un seul lancé de dés. Bien joué à lui !
 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 Deuxième partie : Romains Marius contre les Daces de Cédric !
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans cette partie, je rencontre pour la première fois à DBA des troupes Daces (II/52) qui sont composés principalement de bandes guerrières et de cavalerie. Donc en résumé du punch et de la vitesse. Avec les romains de Marius, les lames lentes soutenues par des auxiliaires lents, j'oppose une force lourdes mais peu manœuvrière. Le gain de l'initiative pour le choix du terrain peut-être déterminant pour le déroulement de la partie. Les Daces sont les défenseurs et choisissent de "pourrir" l'aire du champ de bataille...comment Marius peut-il soumettre les Daces ?


Avec du terrain difficile de part et d'autres de mon aire de déploiement,
mes lames sont contraintes de s'aligner au centre (et de resserrer les rangs).

Le général romain reste en arrière pour haranguer la troupe !

Ma cavalerie est déployer sur l'aile droite
et tentera de contourner la ligne adverse.

Sur mon aile gauche, les auxiliaires lourds et les psilètes
attendent les bandes guerrières adverses.

En face de général Dace montre fièrement sa lance,
le sang va couler aujourd'hui !

Les bandes guerrières Dace sont prêtes à en découdre.

Pendant ce temps là, la marmite chauffe et la potion magique
est prête à être distribuée aux valeureux guerriers.

Les Daces avancent au centre avec leur cavalerie !

Les romains reussissent à déployer une ligne de lames face à la cavalerie adverse,
les choses s'engagent bien pour les romains.

Deuxième mouvement des Daces : la cavalerie avance à nouveau
accompagnée de deux éléments de warbands.

Je décide de faire mouvement avec les auxiliaires,
histoire de montrer les muscles !

Le général romain scrute et jauge la ligne
de cavalerie Dace : qui baissera les yeux en premier ?

Fini la pause observation : les Daces se lancent
dans un combat au corps à corps à mort !

Et je perds 3 unités de lames en un seul coup
et principalement par la faute des bandes guerrières adverses !
J'élimine néanmoins une "warbande" Dace, tout n'est pas perdu ou presque :-)

Je tente mon va-tout en essayant de déborder un élément de cavalerie adverse.
Mais mon général est au combat et aussi débordé.


Je perds une quatrième unité avec cette attaque repoussée par les Daces.
Mon général s'en sort mais doit piteusement retraiter.


Bilan : Il s'agit d'une partie très rapide où clairement le positionnement des éléments de terrain a fait la différence. Ensuite les oppositions lames / bandes guerrières ont tourné à l'avantage de ces dernières logiquement. Je n'ai pas pu faire grand chose pour contrer les Daces de Dricks et j'ai plus subi la partie que je ne l'ai dirigé mais à DBA c'est souvent le cas !  
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Troisième partie : la revanche des romains contre les Daces ! 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour cette dernière partie de DBA de la soirée, j'avais envie de ne pas finir encore sur un échec, aussi j'ai invoqué les dieux de la victoire et de la chance pour qu'ils me donnent le coup de pouce nécessaire pour enfin l'emporter. Dans la partie précédente le placement des élément de terrain m'avait contraint à rester dans une position de défense... qu'en sera-t-il cette fois-ci ?

Je réussi cette fois-ci à obtenir un coin de champ de bataille
favorable au déploiement de mes lames.
Je vais essayer d'en profiter pour vite envelopper les éléments adverses.


Dricks ayant de nouveau positionné sa cavalerie au centre,
la lance en avant et laisse sur ses ailes les bandes guerrières
que je redoute le plus.

De mon coté j'avance les trois-quart de mon armée vers les troupes Daces !

Dricks sentant le danger s'approcher avance à son tour
ses bandes guerrières !

Le jet de point de mouvement me permet d'avancer
toutes mes unités vers l'ennemie.

Le général Marius exhorte ses troupes de lui faire honneur cette fois-ci.
Sera-t-il bien entendu ?

Le général Dace lui répond en lançant au corps à corps
la quasi totalité de son armée.

Le résultat des combats donne deux pertes pour les Daces
(de la cavalerie) et une pour les romains (une lame). Merci le dieu du 6 !

Je pousse mon avantage en provoquant deux prises de flanc
qui si elle réussissent mettront fin à la partie.

Cette fois-ci je ne laisse pas passer ma chance et les deux unités de warbands
sont promptement éliminées. Les dieux de la victoire m'ont écouté
pour cette bataille...le général ira sacrifier un mouton sur l’hôtel du dieux Mars !

Bilan : Cette partie a été aussi rapide que la précédente mais elle a tourné à mon avantage grâce à de très bons jets de dés au combat comme pour le mouvement. La configuration du terrain était bien plus favorable au déploiement de l'armée romaine et surtout le centre du champ de bataille dépourvu de terrain difficile a favorisé mes attaques rapide et meurtrière. 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Conclusion :
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avec deux défaites et une victoire, les troupes romaines ont un peu subi la loi des plus forts : les gaulois et les daces. La dernière partie se terminant sur une victoire c'est la dernière impressions positive que je retiens (bon il me faut pas grand chose non plus pour être content de moi !). J'ai passé encore une très agréable soirée à pousser des figurines historiques et mes partenaires de jeu ont été très sympathiques comme toujours.

Bref, une communauté de joueurs sur la règle De Bellis Antiquitatis se développe dans l'agglomération Orléanaise et même au delà. Le nombre de joueurs est en constante augmentation et bientôt se tiendra le tournoi d'automne à l'association où plus d'une quinzaine de joueurs sont attendus. Ce qui laisse augurer de belles perspectives d'avenir !



A suivre...

jeudi 16 novembre 2017

[OTB] No man's land : la guerre des tranchées 1914-1918.

En ce mois de novembre 2017, nous fêtons le bicentenaire de la victoire des alliés lors de la première guerre mondiale et quoi de mieux que de présenter un jeu sur la guerre des tranchées pour commémorer cet événement.


Extrait de la carte de No Man's Land.



A l'occasion de mes pérégrinations dans la capital j'ai eu l'occasion de visiter la nouvelle boutique de Ludifolie située à Vincennes (dans le 94) et j'y ai dénicher le jeu No Man's Land conçu par Arnauld Della Siega en 2015 et publié par Ludifolie éditions. Nicolas Treil en est l'illustrateur. Et comme l'indique l'auteur en 4ème de couverture : aucun humain n'a été blessé durant la conception de ce jeu ! Voici donc un petit open the box (OTB) de ce wargame terrestre.


La couverture de la règle.
  
La quatrième de couverture !

Passons maintenant à la présentation des composants du jeu livret sous format Zip !


La carte de jeu (le recto) le verso est typé hiver !

Les tranchées en gros plan : le boyau Christ Lane.

Les tranchées : Roger et Robert (coté alliés).

Coté allemand, les tranchées Erick et Friedrich.

Je trouve les graphismes des deux cartes très réussis !

Autre vue des tranchées.

Les pions :

Les pions allemands.

Des marqueurs et des pions français.

Les troupes anglaises.

Des marqueurs.

Les pions d'initiative !

Les marqueurs de barrage d'artillerie et de fumée.

Les marqueurs "cloué" et "abris-tranchée".

L'aide de jeu :

L'aide de jeu.

La règle de jeu :

La règle de jeu est très aérée et bien dans le ton
de la grande guerre du point de vue du graphisme.

Le point sur les unités combattantes.


Le détail des pions.

Le détail des pions nids de mitrailleuse et trous d'obus.

Un scénario :

Un des scénarios proposés dans la règle.

Conclusion :

Je trouve les composants du jeu particulièrement réussis et sans doute les talents de graphiste de Nicolas Treil y est pour beaucoup. J'ai lu, après avoir acheté ce jeu, des critiques sur la rédaction des règles mais pour les avoir bien parcourues il ne m'a pas semblé y avoir de réels problème. Mais il me reste maintenant à tester le jeu sur le premier scénario pour appréhender la bête et voir ce qu'elle a dans les boyaux (sic !).




A suivre.