WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

mardi 6 septembre 2016

[J'ai lu] Waterloo d'Alexandre Barbero.

Dans la lignée de mes précédents articles portant sur la bataille de Waterloo et sa représentation par des wargames (cf. "The fallen eagles" et "Waterloo, la campagne de Belgique") et au travers de livres (cf. "Waterloo, chronique d'une bataille légendaire" de Bernard Cornwell et "Waterloo, l'histoire vraie de la bataille"), je me propose de vous faire part de mon ressenti suite à la lecture du "Waterloo" d'Alexandre BARBERO.

La version que j'ai lu est celle publiée en format de poche au édition libres champs en février 2015.

Afficher l'image d'origine

Un mot sur l'auteur Italien, Alexandro BARBERO. Il s'agit d'un professeur d'histoire à l'université du Piémont Oriental de Vercelli et un spécialiste de l'histoire militaire. Il a écrit de nombreux livres et romans, pour les plus récents : "Jour des Barbares" sur la bataille d'Endrinople en 378 Ap J.C (publié en 2010), "le Divan d'Istanbul - Brève histoire de l'Empire Ottoman" (publié en 2013) et "La bataille des 3 empires sur la bataille : Lepante 1571" (publié en 2014).

Alexandro BARBERO

Pour en revenir à Waterloo, ce livre a été publié pour la première fois sous le titre original : "La Battaglia - Storia di Waterloo" en 2003 aux éditions Gius Laterza & Figli, Rome-Bari. Ce livre a été traduit en français en 2005 et publié aux éditions Flammarion, puis repiblié en 2008 et 2015 (en format de poche pour la dernière édition) toujours chez Flammarion dans la collection libre Champs.
 
La Battaglia storia di Waterloo d'Alexandro Barbero.



Je pense qu'il s'agit pour moi du livre "référence" sur cette légendaire bataille. En effet, Alexandro BARBERO nous propose une analyse pointue mais très digeste de cette bataille en se plaçant à différents points de vue. Ainsi, au travers des témoignages de soldats des différents camps (Français, Anglo-Alliés et Prussiens), l'auteur nous plonge dans la réalité et la dureté des combats de cette furieuse journée du 18 juin 1815

A la lecture du livre, il m'a semblé qu'Alexandro Barbero n'a pas de parti pris pour un camps ou un autre. Il analysé de manière chronologique et méthodique les différents affrontements dans la bataille.

Mais la principale prouesse de ce livre réside dans le suspense entretenu tout au long du livre pour connaitre le vainqueur ! Étonnant quant on connait l'issue de la bataille mais j'avoue avoir été pris dans l'histoire et tenu en halène pour connaitre le moment où tout bascule et que se détermine le camps qui sortira vainqueur.

Enfin, selon l'auteur la principale cause de la défaite de Napoléon réside dans la résistance acharnée et inattendue des troupes coalisées et notamment Anglo-Belge. L'intervention "tardive" des Prussiens aurait permis selon lui de transformer la défaite de Napoléon en déroute !

Conclusion :

Il s'agit pour moi du livre "référence" sur celle légendaire bataille qui sonna le glas de l'empire Napoléonnien. La lecture de ce livre est extrêmement prenant et permet de bien comprendre du point de vue opérationnel le déroulement de cette bataille et le fonctionnement des différents types d'unités présent ce jour là.

Comme l'aurait écrit le Duc de Wellington après la bataille : "Je n'ai jamais vu une rencontre entre deux cogneurs du genre. Nous étions tous les deux ce que les boxeurs appellent des "gloutons" (terme d'argot désignant qui n'a pas peur du corps à corps et se laisse massacrer plutôt que de jeter l'éponge).



"C'était presque le soir..." 

 A bientôt...