WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

samedi 23 juillet 2016

DBA : Présentation de mes Midianites (I/6b)

Depuis déjà quelques temps je relate mes parties de wargames avec figurines sur la règle De Bellis Antiquitatis (DBA) sur ce blog et je m'aperçois que je n'ai pas encore présenté mes armées. Autant réparer cet oubli maintenant en commençant par ma toute première armée que j'ai peinte en 2015 : les midianites (I/6b 1500 - 312 av. J.C.).  

Photo de famille de l'armée Midianite I/6b


Avant toute chose, je vais rappeler l'Histoire des Midianites en quelques mots :
Midian ou Madian est l'un des fils d'Abraham et de Ketourah. Ses descendants, les Madianites, se sont installés à l'Est du Jourdain et entre la mer morte et jusqu'au sud de la péninsule du Sinaï. Du point de vu temporel on se trouve vers les 1500 av. J.C. (au moins) et leur histoire est mentionné dans divers passages de la bible.


Les chameaux des Midianites : la cavalerie lourde de l'époque.

La composition de l'armée Midianites : 

Il s'agit d'une armée de 12 plaquettes et sans option (c'est plus facile ainsi pour débuter à DBA). Donc, on trouve 5 unités de Chameaux (Cm) accompagné de 4 unités d'Auxilaires (3Ax) et enfin 3 unités de Psilètes (Ps)


Les chameaux (Cm)

Les unités de Chameaux sont au nombre de 5, soit 15 chameaux en tout (3 par base) et chaque chameau porte 2 hommes : un conducteur et un archer (sauf pour la plaquette du général en chef). Pour des figurines de 15 mm, le soclage se fera sur une base de 40 x 40 mm.

Les chameaux ont un facteur tactisue au combat de +3 contre les unités de pietons et +3 contre les unités de montés. Ce qui en fait des combattants valeureux mais sans une grosse force de punch comme les lames (+5 / +3) par exemple. 


Les auxiliaires (Ax fast)

Les unités d'auxiliaires sont 4 en tout chacune comprenant 3 hommes avec une lance. Il s'agit d'unités d'auxiliaires rapide (Fast !). Le soclage se fait sur une base de 40 mm de front et 20 mm de profondeur.

Les facteurs tactiques des auxiliaires sont : +3 / +3 comme les chameaux mais ils se défendent bien lorsqu'ils sont dans du mauvais terrain. Ils infligent un malus de -2 au unités qui les combattent en étant situées dans du non terrain.

Les Psilois (Ps)

Les Psilètes comptent 3 socles de 2 hommes tenant un arc ou une fronde. Il s'agit toujours d'unités rapides (Fast) et elles sont soclées comme pour les auxiliaires sur une base de 40 x 20 mm. 

Les psilètes possèdent des facteurs tactiques peut élèves avec un +2 / +2 qui les piusdent souvent à être des forces de retardement ou de tenu de terrzins difficiles (ils bénéficient aussi de l'infliction d'un malus de -2 aux combattants qui essayent de les combattrent en terrain difficile).

Les Psilois archers (Ps)

Pour en finir sur la présentation des 3 types d'unité il convient de mentionner que le facteur d’agressivité est de 3 ce qui est beaucoup. Ce facteur est pris en compte avec un lancé de dé pour connaitre le joueur qui obtient l'initiative : le defenseur (ce qui lui permettra de choisir son terrain et les éléments de terrain qui seront présent sur le champ de bataille). Le defenseur joue également en premier (c'est un peu comme avoir les pièces blanches aux echecs !).


Les adversaires :

Comme indiqué dans le livre de règles de DBA pour la liste des Midianites (1/6b), leur ennemies désignés comme historiques par la règle sont au nombre de 33 dont pour les plus connues les armées des listes Early Bedouin (I/6), Babylonian (I/21), New Kingdome Egyptian (I/22), Hittite (I/24), Early Hebrew (I/27) et Early Achaemid Persian (I/60).





Les points forts de l'armée Midianites :

- les chameaux passent facilement les oasis (bon terrain pour eux) et donc avancent de 3 unités de mouvement pour 1 point de PiP. Les autres mauvais terrains les ralentissent à 1 unité de mouvement pour 1 point de PiP,
- les chameaux tuent au simple, c'est-à-dire en dépassant le score adverse, les psilètes (si ces derniers sont en bon terrain également), les archers (Bw) et les chevaliers (Kn). 
- les auxiliaires et psilètes peuvent se déployer jusqu'à 2 unités de mouvement des bords du champ de bataille au lieu de 4 pour les autres troupes. Cet avantage permet de varier les déploiements entre une ligne continue d'unités avec des auxiliaires et psilètes sur les ailes, des chameaux au centre et un front réduit avec des chameaux en avant suivis d'auxiliaires et psilètes en second rang.






Les points faibles :

En étant un peu subjectif,  je dirais que cette armée n'a pas de défaut, si ce n'est de manquer de punch contre les spears (lances), blades (lames) et les pikes (piques).  




La tactique à mettre en œuvre :

Elles vont dépendre de qui obtient l'initiative, s'il s'agit exceptionnellement des midianites, le joueur qui les joue devra essayer de mettre un maximum d'oasis qui sont du mauvais terrain (bad going) pour gêner son adversaire. Ainsi, les chameaux ne sont pas affectés par la traversée des oasis qu'ils considérent comme du bon terrain.

Par contre, si les midianites n'obtiennent pas l'initiative, il faudra bien étudier la disposition des éléments de terrain pour réfléchir à la possibilité de changer de coté pour lancer l'attaque des chameaux.

Ensuite, avec des facteurs de combat au maximum de +3 / +3, les unités de chameaux et auxiliaires vont avoir du mal à éliminer des unités de piétons régulières telles les lames, lances et piques sauf à tenter des enveloppements,  débordements... qui donnent des malus à l'adversaire. 

J'ai beaucoup joué cette armée et avec du recul, j'ai la plupart du temps perdu mais très souvent avec peu d'écart en termes d'unités perdues. Pour avoir une chance de l'emporter,  il faut bien identifier les maillons faibles de l'armée adverse et bien cacher ses intentions. Plus on pose d'interrogations sur ses intentions à son adversaire,  plus on à de chance de le troubler dans son jeu et de prendre l'ascendant sur lui. 

Enfin, sans un peu de chance au dés,  il est difficile de l'emporter avec les midianites (avec les vikings, les 6 aux dés sont moins indispensables par exemple !).




Conclusion :

Il s'agit de ma toute première armée avec laquelle j'ai commencé à jouer aux jeux avec figurines peintes et à DBA en particulier. C'est avec un brin de nostalgie que je la contemple de temps en temps et parfois même je la ressors pour qu'elle respire, qu'elle prenne l'air !

Sinon, j'aime toujours autant jouer des chameaux qui sur une table de jeu en impose par leur taille (moins pas leur force intrinsèque) et qui de surcroît attirent les regards (5 plaquettes avec chacunes 3 chameaux, cela fait du chameau en nombre !).

Il est possible de se procurer auprès d'un revendeur français (Bella Ciao Orléans) de figurines Essex cette sympathique armée ou directement chez Essex miniatures ! Vu la facilité avec laquelle elle se peint, il n'y a pas d'hésitation à avoir au moment d'acheter sa première armée pour DBA... en tout cas pour ma part je n'ai pas hésité.

Enfin, avec cette liste (1/6b) il est possible de jouer l'armée Amakelite (1500 - 312 av. J.C.) et les "Early Arab" (1000 - 312 av. J.C).

A bientôt pour un prochain article sur un compte rendu d'une partie de DBA où mes Midianites ont été opposé à ... des aztèques !