WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

lundi 7 mars 2016

[Vae Victis] Somaliland 1940.

Le magasin Vae Victis n°125 propose comme jeu en encart un wargame portant sur la prise du Somaliland anglais par les Italiens du Duce en août 1940.

Le Vae Victis n°125 de janvier/février 2016.

Il s'agit bien là d'un sujet original et fort peu traité dans nos wargames. L'auteur est Piergennaro Federico a qui l'on doit Guelphs and Guibelines, Bracio da Montone et Sa Battalla.

La carte assez aride !
Alors le matériel du jeu :

Les pions ont des silhouettes bien différenciées.
 
Gros plan sur les pions et Sir Churchill !


La mise en place des forces et marqueurs.

La piste pour les marqueurs : cela manque cruellement de place !

Le QG De Simone empilé (pour la photos) avec les brigades coloniales...

Les forces britanniques et supplétifs attendent au centre de la carte,
sur les collines qui entour la route vers Berbera (en haut de la carte).

La route entre Laferug et Berbera est bien défendue...
mais pour combien de temps.

Le compte tour et les renfort à positionner pour l'Anglais au tour 3 et 6.


En quoi consiste les règles de Somaliland 1940 ?

Au delà des questions et erreurs de set-up dans le livret de règles (cf. le fil de discussion dans strategikon.fr), le sujet traité est original car il s'agit de la seule victoire majeure des italiens contre les britanniques lors de la seconde guerre mondiale. 

La séquence de jeu repose sur trois phases : 
  • Administrative : (gestion du ravitaillement, des réparations, des renforts et vérification de la volonté de Churchill),
  • Activation : l’italien joue un de ses QG et l'active puis l'anglais de fait de même. Une fois toutes les unités des deux camps actionnées ou si le joueur italien passe la phase d'activation se termine,
  • Phase de fin de tour : l'attrition est testée pour les unités non ravitaillées, puis le joueur britannique peut décider d'évacuer la colonie ou de la retarder et enfin les marqueurs touches de bombardement sont retirés de la carte.
Au niveau des actions possibles, le système repose sur la gestion des points de ravitaillement (PR) qui vont permettre de bonifier le résultat du jet de dés de Points d'opération (PO) que peut dépenser le joueur italien pour activer ses unités. Le joueur Britannique n'aura pas besoin de PR pour activer ses unités. Il jette un D6 qui lui donnera le nombre de PO qu'il pourra jouer.

En résumé, l'activation d'une unité d'artillerie, de natifs, de Dubat, de navire, de SCC (Somaliland Camel Corps) et de chars/automitrailleuse coûte 1/3 de PO. L'activation des unités d'une brigade coloniale italienne coute 1 PO et toutes les autres types d'unités 1 PO. Activer une unité permet à celle-ci de se mouvoir et éventuellement combattre une unité ennemie adjacente (le combat n'est pas obligatoire).

Les unités du King's African Rifles.

Les fameux Askari (infantrie indigène italienne)

Il existe une règle spéciale concernant l'entrée dans l'hex n°0906 la coline Tug Argan pour les italiens (le fameux "bipasser tug argan" du point 6.4.1 de la règle. Celle-ci permet de rejouer le contournement la passe d'argan défendant l'entrée sur les villages de Barcasar et Laferug sur la route de Berbera. Donc, un jet de D6 permettra de savoir si les unités italiennes suive la route ou en sortent comme historiquement !

Il existe des règles de ravitaillement pour les italiens et d'attrition qui vont pénaliser un joueur qui ne gérerait pas au plus près les différentes distances entres ses unités, son QG et les hex de départ des forces italiennes. Enfin, les joueurs peuvent effectuer des bombardements aériens (mais cette action est traitée de manière très abstraite, il n'y a pas de pions représentant des avions dans le jeu).



Conclusion :

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller au delà du set-up du jeu car le problème des inversions de QG m'a refroidi sur le moment, mais aussi la relative complexité des règles et le manque de pistes pour bien visualiser les marqueurs de ravitaillement, de points de volonté de Churchill etc... Je pense que pour y revenir il me faudra réaliser des aides de jeu pour ne pas perdre de temps pour décider des actions possibles ! Mais encore une fois le thème est très original et donne une forte envie de l'essayer ! 

En tout cas bravo à Pierregano Federico pour ce jeu qui apporte de la fraicheur dans les encarts proposés par la rédaction de Vae Victis et merci à cette dernière pour avoir accepté de publier ce jeu ! et je n'ai pas d'actions chez Vae Victis ni chez Acies edizioni :-).

Les unités de la colonne de droite (QG Bertello) avec les uniformes
des brigades coloniales, les bataillons de chemises noires italiennes et des natifs.

A seguire...