WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

mercredi 16 mars 2016

[DBA] Darius "le roi des rois" défait par les vikings de Ragnar Lodbrock !


J'ai retrouvé Cassandre au club pour une nouvelle partie de De Bellis Antiquitatis (3.0) et nous avons décidé de se faire affronter Darius le roi des Perses à Ragnar Lodbrock roi de Suède et du Danemark. En voici un petit compte rendu illustré de quelques photos de cette bataille non historique et asymétrique.

Le fameux char à faux qui coupe les jambes !

Les unités de Darius.

Le face à face ! vue coté vikings.

Mes vikings attendent la confrontation !

Alors, le déroulement de la bataille tient en deux phases : une d'attente pour ma part suivie d'une de percée pour aboutir à la défaite de Darius.

Les vikings sortent du bois !

Mes lames (blades) attendent à l'orée du bois les Perses et leur cavalerie.

Les piétons perses entrent en contact avec la première ligne de combattants.

Mon aile gauche est en retrait invitant les perses à avancer davantage !

La cavalerie Perse tente de me menacer mon flanc droit.

Une première perte Perse coupe en deux le front adverse.

La course folle du char à faux perse s'est terminée par son élimination au centre.
L'armée perse est définitivement coupée en deux.

Darius se teint en réserve prêt à intervenir,
mais en aura-t-il le temps ?

Darius a perdu une nouvelle unité au centre
et ma réserve n'est pas encore employée.

Darius tente de prendre à revers une de mes unité effectuant une prise de flanc.


Je perds donc mon unité prise en sandwich,
ne pouvant reculer ! Mais j'en élimine une aussi dans la bataille.

Mais Darius s'est aventuré tout seul au centre de la bataille,
je tente une prise de flanc qui pourrait l'éliminer en cas de recul impossible !

Et Darius n'a pas pu reculer ... il disparait laissant son armée sans chef !


La partie se termine ainsi avec la perte Darius 4 unités éliminée !

Le bilan : 

Avec un peu plus de recul maintenant, il me semble qu'une partie à DBA se joue sur une addition de détails, de choix judicieux à faire au bon moment et un peu de réussite aussi quand même au dés.
  • Le premier élément important qui m'a donné un léger avantage est que je sois attaquant. Cela m'a permis de choisir mon coté pour attaquer et j'ai donc retourné le terrain pour commencer dans la forêt (du "bad going") qui aurait pu grandement aider Cassandre !

  • Le second élément qui a joué en ma faveur est que j'ai vite vu la brèche dans le dispositif adverse : le char à faux au centre. Il a été éliminé dés le premier combat suite à une roue qui s'est décroché au mauvais moment (ou plus surement à un jet de dé malheureux :-)). Certes il ne compte pas dans les pertes en cas d'élimination, mais même s'il avait éliminé une de mes unités, ma réserve de 4 unité en arrière plan l'aurait sans doute éliminé rapidement car il aurait été esseulé. Une fois l'armée adverse coupée en deux, les piétons Perses sont normalement en infériorité au niveau des facteurs de combats et surtout si des prises de flanc sont effectuées.

  • Le troisième élément qui m'a aidé est que le chef Perse, Darius n'était pas en soutien du char à faux. Il n'a pas pu colmater la brèche et lorsqu'il est entré au centre pour essayer que provoquer des éliminations, il s'est retrouvé tout seul. Il est devenu une proie assez facile pour mes piétons qui l'on encerclé.

  • Le dernier élément en ma faveur a été l'ordre choisi par Cassandre pour résoudre ses combats. Avec un recul impossible à effectuer (car Darius "bouchait le passage"), une de ses unités a été éliminée. 
Bref, la partie n'était pas jouée d'avance et j'ai longtemps craint les cavaliers Perses sur mes ailes. Mais j'ai réussi à les contenir avec un peu de réussite aux dés (les facteurs de combats étaient équivalents +3 contre +3). Et mon attaque au centre du dispositif adverse au moment où il était le plus vulnérable a emporté la décision. J'ai été plus réactif qu'actif dans cette partie, mais la nature du terrain et des troupes adverses plus mobiles ont imposé cet état de fait.

Conclusion :

Une nouvelle partie très agréable de jouée avec Cassandre et sa superbe armée Perse. On a passé un très bon moment et cette partie m'a donnée envie de peindre une armée de cavaliers ... des Parthes ?



Cet article est dédicacé à Julia : Bom Anniversario minha Julinha :-)