WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

vendredi 17 juin 2016

[J'ai lu] Waterloo, chronique d'une bataille légendaire de Bernard Cornwell

En ce mois de juin 2016, j'ai ressorti un des nombreux livres de ma pile "à lire" et anniversaire de la bataille de Waterloo en vue, mon choix c'est porté sur le "Waterloo" de Bernard Cornwell sorti en 2015 aux éditions Ixelles.


La 1re publication en anglais par HarperCollinsPublishers Ltd en 2014 sous le titre :
"Waterloo : The history of Four Day, Three Armies ans Three Battles"
Cet ouvrage se propose de faire revivre les événements qui se sont déroulés en Belgique au mois de juin 1815 avec la rencontre de trois armées à l'occasion de trois batailles devenues célèbres et surtout légendaire pour celle de Waterloo du 18 juin 1815.

Bernard Cornwell est un spécialiste anglais du roman historique et auteur d'une série à succès "Sharpe" qui retrace les différents exploits d'un officier britannique lors des guerres napoléoniennes. 
 
Bernard Cornwell

Pour en revenir à ce roman de la campagne de Belgique de juin 1815, l'auteur décrit les batailles des Quatre Bras et de Ligny qui vont précéder l'affrontement de "légende" entre l'armée du Nord du Napoléon Bonaparte, l'armée Alliée commandée par le Duc de Wellington et l'armée prussienne du général Blücher à Mont Saint jean le 18 juin 1815.

Il s'agit bien d'un roman historique et l'auteur nous raconte les différents affrontements entre habits rouges et les combattants français à hauteur de soldat. Bernard Cornwell parsème son roman de petites histoires de soldats, d'officiers des différentes armées qui sont un fil rouge et ramènent le lecteur dans le cœur de la bataille et les affres des combats et de la vie de soldat au début du XIXe siècle. 

L'auteur nous offre un récit romancé de la bataille de Waterloo qui reprend les différentes étapes bien connues de l'affrontement et surtout il nous les conte avec beaucoup de talent. Les étapes de la bataille s'enchainent et on est vite captivé par le récit ... du reste j'ai "avalé" le livre en quelques jours (344 pages !).

J'ai bien aimé la description des affrontements entre les différentes composantes des armées, c'est-à-dire, les oppositions entre cavalerie et infanterie, artillerie et infanterie et infanterie et tirailleurs. Ces affrontements au sein de cette bataille sont comparable selon l'auteur au jeu "Pierre, feuille, ciseaux". Ainsi contre l’infanterie, l'artillerie a le dessus, mais la cavalerie domine en la chargeant mais elle-même ne peut rien seule contre l’infanterie en carré. A la lecture du livre, il résulte que la défaite de napoléon est notamment due au manque de coordination des attaques d’infanteries et des formations adoptées par celle-ci contre les formations Anglaises et alliés. 

Une des nombreuses cartes de l'ouvrage.

En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ce livre pour son souffle romantique. Par ailleurs, même en connaissant l'issue de la bataille, le suspense est ménagé et l'issue de la bataille est une redécouverte. J'ai aussi ressenti une intensité dramatique qui monte progressivement pour aboutir à l’apothéose : le carnage avec la garde impériale décimées par le 95e rifle anglais et la déroute de l'armée française qui s'en suivi. bref, je recommande cette lecture pour commencer à comprendre ce qu'a été la bataille de Waterloo du point de vue historique. Par contre, pour un amateur de wargame, il m'a manqué une description fine des différentes manœuvres, de leur intérêt, du rôle des différentes armes et des spécificités des armées en présence etc...

Enfin, je retiendrais cette phrase de l'auteur "Les invaincus furent tués par les invincibles" et ce fut la fin ...