WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

samedi 30 janvier 2016

[Démo] Bolt action Clint contre Klink !

J'ai récemment eu l'occasion de bénéficier au club Orléans Wargames d'une démonstration de la règle Bolt Action (aux éditions Osprey) menée de mains de maitre par notre cher président Billy (aka Moffom). Nicolas (aka Cassandre) et moi-même avons joué deux armées de 500 points chacunes en 15 mm sur une table de 60 x 60 cm (une nappe de DBA a servie pour recréer le bocage normand mais sans haies).


Le livret de règles désormais en VF.

Le scénario encerclement était celui choisi par Moffom pour nous présenter les règles tout en nous permettant de jouer deux armées historiquement opposées : les Britanniques pour Nicolas et les Allemand de la Heer pour moi.


Nicolas joue les Britons et le Soldat Clint !

Je joue les Teutons et le colonel Klink !
Passons aux images de cette partie de démonstration :

La table de jeux de démonstration (vue du coté Allemand).
Le bombardement initial allemand est passé, les british peuvent avancer !

Le Panzer IV est idéalement placé pour tenir en respect les troupes adverses.

Nicolas cherche la ligne de mire !

Oups j'ai cru voir un tank ... un Cromwell !

Mes trois unités sont en arrière prêtes à bondir sur l'adversaire à la première opportunité.

Mon Panzer IV attend la vague d'assaut Anglaise.

Mais rien en vue. Ils sont planqués !

Les british ont méchamment pris dans le bâtiment !
Ils ont le moral dans les chaussettes.

Mes troupes ont avancé de maisons en maisons
une fois le bâtiment central dégagé de troupe ennemies.

Le moment est critique... un corps à corps va s'engager dans le bâtiment de droite !

Mon Panzer IV est immobilisé mais peut toujours tirer.

Fin de partie et victoire aux points des Teutons.
La partie de démonstration a durée un peu plus de deux heures. Elle s'est terminée sur une victoire aux points des Allemands avec la perte de plusieurs éléments d’infanterie Anglaise et une seule perte de mon coté. Mais là n'est pas l’essentiel, en fait j'ai pu apprécier le déroulement de la partie et j'ai pu rapidement me concentrer sur la tactique car Moffom nous a bien guidé et rappelé les points essentiels de la règle. 

Nicolas n'a pas eu beaucoup de chance dans cette partie, il a cumulé les handicaps : il joue défenseur et doit subir un bombardement initial qui élimine son équipe de mortiers. Il ne peut faire rentrer que la moitié de ses unités les autres sont tenues en réserve et ne rentreront que sur un jet de dés modifié réussi. Ensuite, il se déploie du coté ou les couverts sont assez éloignés du bord. Et enfin, j'ai une chance de débutant aux lancers de dés qui me permet de lui éliminer rapidement toute une escouade qui tenait le bâtiment central. Bref, pas de chance Nicolas.


Un Panzer IV aux aguets !

Maintenant du point de vue des règles et du déroulement des tours de jeu : 
Tout est logique et classique dans le déroulement d'un tour de jeu qui alterne les actions en fonction des tirage de dés de nationalités. Les tests de moral pour donner des ordres à des unités démoralisées ou touchées sont ici très importants. Les phases de jeu se suivent rapidement et j'ai donc vite était pris dans la partie. J'ai pu compendre  l'importance de la qualité de la troupe (inexpérimenté à vétéran) qui va influer sur les tests pour toucher et infliger des dégâts. Les facteurs modificatifs à prendre en compte lors d'un combat sont assez simples à retenir. En fait on se rend vite compte que le couvert est un facteur important à rechercher pour éviter de voir mourir rapidement ses troupes !

Par contre, j'ai trouvé qu'en phase inactive le joueur à peu de choses à faire si ce n'est préempter un dé d'ordre pour mettre "Down" une unité cible d'un tir. Il n'est pas possible d'effectuer un tir de réaction. Les armes ne semblent pas trop différenciées dans leurs effets quelques soit le camp joué mais cela fluidifie le jeu d'un autre coté.


Je note donc l'importance d'organiser une table avec pas mal de couverts (arbres, bâtiments, barrières, etc...) pour casser les lignes de vue et minimiser le facteur hasard dans la résolution des combats lors d'engagement de forces égales.


En avant... marche !

Donc en conclusion, j'ai bien apprécié cette partie de démonstration de Bolt Action en 15 mm et cela me motive pour me constituer une armée de 500 points dans un premier temps. A poursuivre donc...