WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

lundi 7 septembre 2015

Soirée DBA à Orléans Wargame, j'ai pris la pâté à Patay.

Le 4 septembre 2015, c'est tenue l'assemblée générale de l'association Orléans Wargames. 

Comme il restait un peu de temps après l'AG et que M. Nicolas est venu avec ses armées DBA, je me suis laissé tenter par une partie de révision dans l'optique d'Orléans Joue 2015. 

Nicolas nous a présenté une superbe armée médiévale française qu'il a peint lors d'une session de peinture pour Tric Trac TV. Il s'agit de l'armée n°IV/64c Medieval French Army 1401-1445 AD.


Une belle ligne de chevalier français.


L'armée se compose ainsi : 1 x 3Kn/4Bd, 1 x 3Kn, 4 x 3Kn/4Bd, 2 x 3Bw ou Sp, 1 x 4Cb, 1 x 4Bd ou  3Kn/4Bd, 1 x Cv ou Art ou 4Bw, 1 x PS. 

Sandchaser s'est proposé comme "sparing partner" ou plutôt comme gentil "père fouettard". Avec lui les erreurs se payent "cache". Bref, nous avons refait la bataille de Patay de 1429 qui opposa durant la guerre de cent ans l'armée française du roi Charles VII à celle du roi Henri VI d'Angleterre prés d'Orléans.  

A défaut d'armée anglaise Sandchaser à pris une armée Egyptienne présentant les mêmes types d'unités : des archers et de la Blade et de la hordes (armée n°I/2b Early Egyptian Army 1689-1541 BC). 

Le terrain est plat avec de la forêt comme à Patay. Les armées se font face, la bataille est lancée.

J'ai lancé mes chevaliers contre la ligne d'archers Égyptien.

J'ai décidé de déployer mes chevaliers en première ligne afin d'aller attaquer les deux unités de hordes sur la droite de l'armée de Sandchaser. J'ai mis en retrait mes piétons avec l'idée de les envoyer en renfort sur les brèches que les chevaliers feraient dans la ligne égyptienne (enfin, si possible).

Les chevaliers français foncent sur les Egyptiens
pendant que mes Psilois gardent la forêt.

Mes chevaliers avancent relativement lentement vers la hordes et surtout sont à portée des archers ennemis qui peuvent me causer de grands dommages avec un modificateur de +4 contre les montés contre +3 pour les chevaliers contre les piétons.

La nouvelle réglette de Nicolas ;-))

Sandchaser me détruit deux unités avec des tirs ajustés de ses archers. J'essaye d'éliminer ses unités de hordes afin de contourner ses archers et les prendre à revers. A noter que la horde ne compte pas dans les points de victoire une fois détruite.

Mes chevaliers ont brisé la ligne d'archers.

J'ai donc réussi à enfoncer l'aile droite de Sandchaser au prix d'une perte supplémentaire de chevaliers. J'ai lancé mes piétons en relai de mes chevaliers pour essayer d'encercler des unités isolées de l'armée égyptienne.

Mon unité de Général est pris à partie par la horde égyptienne.

Sur mon aile gauche mes deux unités de spears n'ont pas réussi a attaquer les bagages égyptien mais à conduit, il me semble, mon adversaire à reculer sa ligne d'archer pour protéger ses arrières. La forêt en haut à droite de l'image ci-dessous contrôlée par les psilois égyptiens m'a causé beaucoup de problèmes car imprenable sans perte importante.

Mes Spears sont à droite essayant de menacer les bagages égyptiens.

J'ai essayé de transférer de gauche à droite deux unités de chevaliers pour aider mon unité de général, enfoncée dans l'aile droite de mon adversaire. Mais avec un déplacement limité à trois unités de mouvements tactiques (soit 12 centimètres) il me faudra au moins deux tours pour atteindre mon aile gauche.

Les chevaliers français refluent !!!

Dernier tour de cette partie qui a duré un bon moment, j'ai essayé de ne pas perdre la quatrième unité bêtement ! Alors j'ai lancé mon unité de général contre celle de mon adversaire, genre quitte ou double.... et bien j'ai perdu. Ça si c'est pas bête cela y ressemble un peu non ?

Fin de partie, l'armée française a été défaite....

 Alors que retenir de cette partie ? Je dirais que je me suis encore bien amusé même si j'ai encore perdu contre Sandchaser. Mais j'ai quand même eu l'impression que je lui ai causé quelques problèmes. 

Du point de vue du jeu, il faut retenir que les chevaliers n'aiment pas trop les archers et que je n'ai pas suffisement tenu compte de mes unités de piétons pour attaquer mon adversaire. J'ai clairement sous employé les blades (lames) et les spears (lances) contre les égyptiens.

Enfin, j'aurais du me concentrer sur une aile avec les 3/4 de mes forces au lieu de saupoudrer mes forces entre mon aile gauche, le centre et mon aile droite.

J'espère avoir plus de succès lors de la manifestation Orléans joue les 12 et 13 septembre 2015 à Orléans.