WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

lundi 28 septembre 2015

Infinity Warcors - L'appel aux armes !

Un membre d'Orléans Wargames, Jamie (aka WhelpSlayer) avait évoqué lors de l'AG de l'association, que Corvus Belli souhaitait étendre son jeu de figurines néo-futuriste "Infinity" en version 3 (vf) en France et pour cela ils ont contacté Tric Trac dont il est un salarié.

WhelpSlayer nous a proposé d'écrire des articles sur ce jeu qui pourraient provoquer un fort taux de conversion : "le genre ou plusieurs joueurs commencent des nouvelles armées et racontent leurs aventures et avancements au fil d’une série d’articles : les « appels aux armes ». 

L'idée serait selon lui de jouer et d'écrire régulièrement des articles qui retracent les parties jouées et parlent de réflexions stratégiques, de techniques de peintures etc...  Une campagne sera donc lancée en octobre 2015 en utilisant les règles officiels ITS 2015 sur 5 mois environ (jusqu'en février 2016).

 
Une table Infinity à Orléans Wargames.


Ma première contribution à ce projet est en fait de partager ma présentation en termes de pratique du wargame avec figurines. Autant dire de suite que je suis un total novice mais plein de bonne volonté.

Voici ma présentation :

1) Vous en tant que joueur :

- depuis quand ?
A la base, je suis un joueur de wargames et de warteaux (wargames sur plateau de jeu) depuis environ une dizaine d’année. Par contre, je ne me suis mis au wargame avec figurines (en fait des « super pions en relief ») que depuis mon adhésion au club Orléans Wargames (Merçi Bertrand !) et l’arrivée de la règles en version 3 de De Bellis Antiquitatis.

 
Les romains à l'attaque !


- quels jeux ?
J’aime particulièrement les jeux historiques avec ou sans figurines. Pour le jeu avec figurines, c’est grâce à Orléans wargames que j’ai découvert le plaisir de jouer avec figurines en plomb. J’ai commencé avec la règle De Bellis Antiquitatis (V3) en anglais de Phil Barker. 


Je la pratique assez régulièrement avec différents partenaires de l’association. Je joue également à la règle La légende de Dead Man’s Hand du studio tomahamk, un jeu d’escarmouches au temps de la conquête de l'ouest,  de duel  dans le far west et de règlements de compte dans le plus pur style hollywoodien.


Une galerie de personnages de DMH.
- qu’est-ce que vous aimez dans les wargames (avec figurines) ?
Je crois que tout simplement que j’apprécie tout particulièrement le contact et la manipulation des figurines. Elles sont beaucoup plus agréables à manipuler que les pions (il n’y a pas besoin de pince pour les attraper). 


Mais surtout, la mise en peinture de ses propres figurines, même si ma technique est assez rudimentaire, est très « jouissive ». La présentation de ses réalisations (avec le slogan « c’est moi qui l’ai fait ») aux autres membres et les conseils que je peux y glaner sont toujours des moments très sympathiques. 

Je suis a priori un « casual gamer » et j’aime avant tout jouer en face à face (c’est-à-dire multiplier mes rapports ...sociaux grâce au jeu !) et de temps en temps gagner (un peu près comme tout le monde je pense !).

2) Pourquoi INFINITY m’intéresse ?

 
J’ai découvert INFINITY (N3) à l’occasion d’une discutions sur le forum de l’association où un membre (Seb pour ne pas le nommer) souhaitait re-lancer la règle à l’occasion de sa traduction dans la langue de Molière. Celle-ci étant disponible gratuitement sur le site de corvus belli, j’ai commencé à m’y intéresser, à l’étudier et à décortiquer les mécanismes du jeu pour bien la comprendre. Je dois ici préciser que j'adore étudier les regles de jeu, leur structuration et les choix de design.


Bien que le thème futuriste d'Infinity ne rentre pas dans ma case « historique » je l’ai trouvé fort intéressant et riche. Le côté jeu d’escarmouche avec objectifs à atteindre (qu’ils soient publics ou secrets) m’a fortement rappelé avec une certaine nostalgie mon époque de jeune joueur de jeu video de tir à la première personne (avec des titres comme : duke nukem, unreal, quake, call of duty, Medal of Honor, battlefied, arma etc...).


Unreal un de mes premiers FPS auxquels j'ai joué, souvenir, souvenir...
Alors devant l’engouement des membres de l’asso pour la relance de cette règle et le côté affrontement avec objectifs (format ITS), j’ai imprimé les règles et procédé à l’achat de mes premières figurines en prenant un starter.

3) Pourquoi avoir chois la faction que je vais jouer ?


J’ai choisi de commencer mon immersion dans la règle INFINITY avec la faction ARIADNA et plus particulièrement l’armée sectorielle des forces de réponse rapide mérovingiennes.


Le starter pack que j'ai pris chez Philibert !

J’ai pris les mérovingiens pour plusieurs raisons :

- l’esthétique : les figurines m’ont de suite « fait de l’œil », car elles représentent des forces qui pourraient exister dans un futur proche et elles sont magnifiquement sculptées (c’est forcement un élément subjectif). Je ne voulais pas de figurines trop exotiques et sans caractère humain,

- le recyclage : sachant que la pratique d’une règle de figurines connais des hauts et des bas, je souhaitais pouvoir éventuellement recycler mes figurines avec d’autres règles (je pense à la règle de Brent Spivey : The Battlefield : Miniature Modern Warfare),



Une règle sur la guerre moderne.
- la simplicité (apparente) : cette faction utilise des armes simples (« low tech ») faciles à comprendre et à utiliser, elle me semble homogène dans l’ensemble.

Évidement ce dernier point devra être confronté à la réalité du terrain (de jeu) mais cela est une autre histoire...


(Vous pouvez retrouver cet article notamment sur trictrac ici dans INFINITY, Warcors épisode 1 )