WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

vendredi 29 décembre 2017

[WoG] Reconnaissance en force !

Le 22 décembre 2017, pour ma dernière soirée à l'association de l'année j'ai proposé à mes camarades de jeu de refaire une partie de Wings of Glory première guerre mondiale en scénarisant un peu la partie. Dricks, Wulfen et Gérald on répondu à l'appel et nous nous sommes lancés dans une partie à 8 avions dont 2 biplace de reconnaissances. La partie fut assez rapide et très plaisante à jouer.


Place aux images :

La table de jeu vue du coté empire centraux !

Les forces en présence avec en premier lieu les avions du coté Empires Centraux (Dricks et moi-même) :

Mes avions : le fokker D.VII (Sachsenberg)
et le Fokker DRI du baron rouge !

Dricks et son Halberstadt CL.II (Schwarze / Schumm).

Dricks et son Siemens-Schukert D.III de Veltjens !

Voici maintenant les avions pilotés par Wulfen et Gérald pour le camp allié :

Wulfen et son Bristol F.2B Fighter (Headlam/Beaton).

Wulfen et le sopwith Triplane (Little).

Le sopwith Camel (Barker) de Gérald.

Le Spad XIII (Luke) de Gérald.

Le scénario est assez simple chaque camp dispose d'un biplace de reconnaissance : un Halberstadt CL.II et un Bristol F.2B. Il s'agit d'aller reconnaitre un objectif (une carte positionnée à l'opposée de chaque camp) avec seulement un biplace. Ils sont accompagnés chacun de trois chasseurs pour les protéger dans leur mission de reco en force.

Les objectifs en orange et les deux biplace
de reconnaissance avec une flèche.
  
Le déroulement de la partie est dans les faits assez simple l'Halberstadt CL.II de Wulfen une fois à portée de tir du Bristol F.2B de Dricks lui envoi une rafale mortelle : il explose. Il était donc impossible pour les alliées de gagner mais ils pouvaient empêcher les forces des empires centraux de remplir leur objectif. Mais y sont-ils parvenus ?

La situation juste avant les premiers tirs en face à face !

Les deux biplaces foncent l'un sur l'autre et surtout lâchent
des rafales mortelles !

Zoom sur mon Fokker D.VII qui s'éloigne du centre
pour aller vers l'objectif pour protéger l'arrivée
de l'Halberstadt CL.II de Dricks.

Le bristol F.2B accompagner sur son aile droite d'un Camel !

Et notre avion de reconnaissance est au tapis
avec une explosion tirée comme carte de dommage.

Le biplace de reco allié fonce vers l'objectif sans défense !

Je décide de rapatrier mon fokker DVII vers le centre
de la bataille aérienne n'ayant plus d'appareil de reco à protéger.

Je tente d'infliger des dégats au Bristol
qui vient de prendre des photos de reconnaissance.

Le bristol s'en retourne vers son camp pendant que la chasse adverse
vient le protéger sur le chemin du retour.

Un petit problème de coordination avec Dricks qui m'obligera
à tirer des cartes de dégât en début de chaque tour
(suite au dégât spécial flamme).

J'essaye de tirer sur le Bristol F2B de wulfen mais son mitrailleur arrière
me prend dans sa ligne de mire ! Je vais au tapis.

Les avions alliés protègent efficacement le Bristol sur le chemin du retour.

Dricks et son Siemens-Schukert D.III essaye de rattraper
le Bristol avant qu'il ne sorte de la carte.

Mais rien n'y fait, les alliés emportent la victoire
avec une reconnaissance photo réussies et aucun avion de perdu.

Gérald avec son sopwith Camel aura été un ailler efficace !

Le bilan de cette partie :

Il tient en quelques mots : une victoire écrasante des alliés avec une reconnaissance réussie aucun avion de perdu contre 3 des 4 avions des empires centraux éliminés dont le biplace de reconnaissance dés la première passe de tir. Concrètement, le face à face entre le biplace de Wulfen (le Bristol F2B) et celui de Dricks (l'Halberstadt CL.II) a été fatal pour le camp allemand. il est vrai que le tirage de la seule carte explosion du paquet de dégât B dés le début de la partie a été un peu décourageante pour notre camp. 

Les dégâts du Fokker D.VII (avec un 6 pour dernier dégât !).

Les dégâts du Fokker DrI tous bonifiés à +1
(suite à des tirs provenant d'avions à une altitude juste supérieure)

Les dégâts du sopwith Camel de Gérald qui a beaucoup encaissé
mais a résisté jusqu’au bout.

Les dégâts du Bristol F2B.

Les dégâts du Siemens-Schukert DIII de Dricks
(seul chasseur en vie à la fin de la partie de notre coté).

Les dégâts du sopwith Triplane de Wulfen.

Pour finir les dégâts de l'Halberstadt CL.II de Dricks !

J'ai beaucoup aimé cette partie malgré le résultat un peu connu d'avance une fois notre biplace au tapis dés le début du jeu. En fait, il y a eu beaucoup de combat et de tirs ce qui a permis pour chaque joueur d'avoir une chance d'envoyer au tapis un avion adverse. Gérald et Wulfen ont été très efficaces dans leur passes de tirs et on fait preuve d'une très bonne coordination de leur avions de chasse avec le biplace pour le protéger. De notre coté, j'ai anticiper l'arrivée de notre biplace sur l'objectif afin d'être surtout présent sur le chemin du retour de notre appareil de reconnaissance. Mais une fois au tapis, j'ai perdu du temps pour revenir dans le jeu et lorsque je suis entré dans la bataille aérienne, les tirs du mitrailleur arrière du bristol conjugués à  ceux des chasseurs de protection alliés m’ont éliminé sans coup férir mes deux chasseurs. Il ne restait plus que Dricks pour empêcher que le Bristol reparte avec les photos de reconnaissance, mais celui-ci avançait plus vite que le Siemens malheureusement. 

Cette partie scénarisée a donc été très amusante à jouer. Pour la prochaine partie il faudra simplement que j'essaye de faire jouer des appareils de la même époque (même année de présence sur le front) et peut-être intégrer des ballons d'observations pour protéger les cibles ! 

 
Les grands vainqueurs de la soirée !


A suivre en 2018...