WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

lundi 18 décembre 2017

[DBA] Les ancients britons prennent leur revanche contre les Daces de Dricks !

Lors de la dernière soirée de l'association Orléans Wargames, j'ai eu l'occasion de prendre ma revanche contre les Daces de Drikcs qui m'avaient méchamment battu lors du tournoi d'automne. Je jouais donc les anciens Britons (les celtes d’Angleterre) toujours composé pour moitié de warbands et pour l'autre moitié de montés (cavalerie légère et cavalerie de type chars de combat).  Voici le récit de cette partie qui s'est fini au bout de la nuit (enfin après minuit !).


Le chef Britons toise du regards les Daces...
il ne se laissera pas faire cette fois-ci !

La partie entre Dricks et moi-même a duré assez longtemps pour que nous soyons les derniers à quitter la salle de jeu et fut assez indécise jusqu'au dernier moment. Voici en quelques photos le récit de cette bataille où comme à chaque fois que je rencontre Dricks je redoute sa stratégie assez imprévissible.

Je suis le défenseur et je place les éléments de terrain de manière équilibrée :
deux marais et deux terrain difficile en miroir de part et autre de la table.

Mon déploiement est un peu original.
Outre les éléments montés placés sur mes ailes,
je positionne mon général au Centre pour assurer un commandement optimum.

Dricks qui sait jouer la cavalerie légère,
l'avance en 3 mouvements consécutivement pour atteindre mon camp.

De mon coté j'avance mon centre sans entrer au contact
des piétons adverses. Je laisse en retrait un élément de cavalerie
pour empêcher Dricks de venir chercher mes arrières.

Le chef Daces ne cherche pas à me contacter dans un premier temps
en restant dans le terrain difficile à gauche...
mais saura-t-il résister à l'appel du combat ?

Et bien non, contre toute attente, il vient combattre au corps à corps
en terrain clair, ce qui m'arrange beaucoup.

Les premiers combats me sont favorable avec mon aile droite
qui repousse l'aile gauche Daces.

Dricks m'explique le fonctionnement de la cavalerie légère
que je n'ai du tout l'habitude de jouer. Merci à lui pour ces précieux conseils.

A son tours Dricks combat mais n'est pas en réussite,
je lui élimine une bande guerrière sur mon aile droite par un recul impossible.

Entre temps la cavalerie légère Daces a pris mon camp,
je n'ai plus de servoise pour encourager au combat mes Britons.
Comment vont-ils réagir à cette nouvelle fâcheuse ?

Et bien leur réaction n'est pas celle escomptée, ils reculent sous les coup de boutoirs
des Daces sur mon centre gauche mais j'inflige une perte néanmoins.
Pendant ce temps là mes éléments montés prennent la pause !

Le général Britons a senti le moment de prendre en tenaille ces fières Daces !

Mais contre toute attente mais deux attaques super mega optimisées
sont a moitié réussies. J'élimine une warband. Sans doute le manque de servoise
se fait sentirdans le manque d'ardeur au combat de Britons !

La cavalerie légère Daces sent l'opportunité de prendre à revers le chef Britons !

Mon char dans la forêt est trop loin pour intervenir, dommage !

N'ayant plus de positions avantageuses, les Britons
doivent subir le combat imposé par les Daces.

Deux égalité et un combat qui repousse le chef adverse
me permettent de renverser la situation. J'ai de nouveau des options
pour essayer de l'emporter.

Je provoque 3 combats dont deux sont normalement gagnant !

Je suis repoussé deux fois mais le troisième combat au centre
me donne enfin la victoire sur les Daces malgré leur résistance héroïque.

La cavalerie légère Daces n'étaient pas très loin de venir
me combattrent mes arrières.

La position finale des unités sur le champ de bataille.

Les pertes Daces : 3 éléments de bande guerrière et une de lames.

Bilan de cette partie :

Il est simple, j'ai passé un agréable moment avec Dricks et je l'ai emporté. Je pense que le positionnement des terrains à fait pour beaucoup sur le déroulement de la partie car en terrain clair mes chance de l'emporter étaient à peu prêt égales à celle de Dricks. Mais j'ai reussi à éliminer un élément adverse de chaque coté de mes ailes se qui m'a permis (comme l'avait prévu Dricks) de venir ensuite provoquer des surnombre, débordement, prises de flancs qui à  la longue ont eu raison des Daces.

J'ai eu une frayeur lorsque la cavalerie légère Daces est venue pilier mon camp ! J'espérais que Dricks n'irait pas plus loin et heureusement il a délaissé cette unité pendant une bonne partie du jeu, ce qui m'a permis d'être relativement tranquille de ce coté là.

Encore une partie fort agréable de jouée en compagnie de Dricks alias Cédric qui au delà d'être un très bon joueur à DBA et aussi un fin pédagogue pour expliquer des points de règles qui souvent m'échappe. Rien que pour cela je l'en remercie grandement.


A suivre ...