WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

lundi 1 juin 2015

Fête mondiale du jeu à Saint Jean de Braye du 30 mai 2015 : de le debrief !

Le week-end dernier (le 30/05/2015) j'ai participé à la fête mondiale du jeu qui se déroulé dans le parc du château des Longues Allées de Saint Jean de Braye (dans le Loiret). J'ai passé mon après midi dans le barnum du l'association Orléans Wargame,s à laquelle j’appartiens, à tester des jeux et animer des parties de De Bellis Antiquitatis.





J'ai tout d'abord testé avec Ghost un jeu de "figs" qui se passe dans le far west à l'époque des attaques de diligences, des règlements de comptes entre cowboys et des duels à couteaux tirés (et là vous entendez normalement la petite musique du film "il était une fois dans l'ouest" joué à l'harmonica ....hé hé vous l'entendez là...).

Le décors est planté.


Les personnages sont en place.
Ghost m'a gentiment initié au jeu Dead Man's Hand du Studio Tomahawk, dont je possède seulement les règles en français pour l'instant. J'attendais depuis quelques mois l'occasion de l'essayer et je n'ai vraiment pas été déçu. Les règles sont simples mais pas simplistes et le jeu de cartes permet la survenue de plein de rebondissement a priori.

Duel au soleil !
Nous avons joué cette partie de découverte assez rapidement et j'ai été positivement étonné de ne pas voir le temps passer. Certes j'ai perdu mais c'est fun et les figurines, les décors et la mise en place du scénario mettent complétement dans l'ambiance. C'est comme les films de western de "la dernière séances du mardi soir" avec M. Eddy (souvenirs, souvenirs !). C'est décidé, je vais me prendre un set de personnage à peindre.

Nous sommes passé ensuite à une initiation du système SAGA du Studio Tomahawk avec toujours Ghost en MJ (Maître du Jeu).

La table de jeu Saga et le livret de règles.

De magnifique chevaliers Anglo-Danois (je crois ?)

Les combats ont eu lieu et des marqueurs de fatigue
sont posés à coté des combattants.

Le chef et ses soldats et les décors hyper soignés de Ghost !

De non moins magnifiques soldats peint par Ghost (ça claque !)
Nous avons joué quelques tours et j'ai pu comprendre la philosophie de ce jeu qui est plus complexe que le précédent (mais rien d'insurmontable non plus). J'ai apprécié de jouer des figurines en 28 mm dans une thématique historique : ici un affrontement entre Anglo-Danois et des Normands ! 

J'ai bien aimé le jeu de dé spéciaux permettant de déterminer les actions disponibles sur un tableau ad hoc. J'ai bien apprécié le système de la fatigue et des bonus liés aux marqueurs associés. Par contre j'ai eu plus de mal avec les jets de dés classiques (D6) pour connaitre le nombre de touches puis les sauvegardes (il faut connaitre les caractéristiques de ces soldats). Il est par contre très important de connaitre le tableau des capacités d'actions des armées pour apprécier le jeu des dés spéciaux. Bref, une demie partie n'est pas suffisante pour apprécier la substantifique moelle de ce jeu... Une autre démonstration à Orléans Wargames s'impose...N'est-ce pas Ghost !


J'ai ensuite assuré des démonstrations du jeu de figurines historiques De Bellis Antiquitatis de Phil Barker et Sue Laflin-Barker dans sa 3e version sortie fin 2014. Bertrand avait installé deux aires de jeu et apporter plusieurs magnifiques armées pour initier de nouveaux joueurs. J'ai donc essayé d'apprendre sommairement la règle à des jeunes et moins jeunes joueurs (n'est-ce pas Daniel !).

Les armées se font face, le combat approche !

Les très belles armées de Bertrand.

Les deux aires de jeu et au premier plan mes figurines dans la boîte,
mais j'en reparlerais dans un nouveau post !

La fameuse rivières qui ma posé des problèmes pour la passer sans encombre.
J'ai donc initié Daniel, un collègue de très longue date, à DBA et outre le fait qu'il m'a facilement dominé avec les hoplites, je pense qu'il a accroché à la règle et à la philosophie du jeu avec figurines à peindre avec nos petites mains.

J'ai ensuite joué plusieurs parties avec un jeune joueur qui a beaucoup apprécié cette démonstration, moi aussi du reste (car on se refait pas, la transmission du savoir, aussi minime soit-il, est toujours super plaisant pour moi !).

J'ai eu l'occasion de croiser le fer aussi avec Bertrand et discuter peinture avec Moffom (et de l'encrage des figurines en particulier). Sinon, le stand de l'association était particulièrement fourni de démonstrations et d'expositions.

Une table de jeu présenté par l'asso.

Des figurines époque futuriste / fantastique (du 40K ?).

L'atelier peinture avec Catz et Sakartoune qui n'a jamais désempli
(et ce jusqu'à la fermeture)

L'interview de Sandchaser par "France 3 St jean de Braye"
qui explique comment jouer du piano debout ;-)
)

Alors en conclusion, ma première participation à ce festival du jeu de Saint de braye a été une très bonne expérience pour moi et m'a permis de tester de nouveaux jeux que je n'avais pas pu essayer à l'association pour l'instant. J'ai eu un véritable coup de cœur pour DMH et bien apprécié à nouveau DBA (sans surprise). 

Donc, à renouveler l'année prochaine et d'ici là à Orléans joue en septembre !