WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

vendredi 6 octobre 2017

[DBA] Les Viking affrontent les Quarmates qui connaissent enfin la défaite !

Lors de la précédent soirée au club, j'avais été lourdement défait par les Quarmates de Yann-Gaël (5 à 3) avec mes Midianites. Dans l'optique de préparer mes troupes pour ma participation à un futur tournoi dans le département, j'ai sorti mes vikings de leur boîte pour voir quels étaient leur potentiel de nuisance contre les bédouins de Yann-Gaël. Cette bataille a été fort rapide à jouer mais dans quel sens a-t-elle tournée ?


Vikings contre Quarmates.

Votre serviteur !

Mon partenaire de jeu Yann-Gaël et ses Quarmates !

Cette bataille a donc été rapide mais intense néanmoins. Les lames vikings n'ont qu'un facteur de combat de 3 contre les montés et 5 contre les piétons. Mais les dunes et oasis sont du terrain difficile pour eux et leur impose un -2 lors des combats contre les chameaux adverses insensibles à la nature difficile de ces terrains. Ma stratégie était simple... aller tout droit pour empêcher les Quarmates de démonter des chameaux et faire des 6 en bon général qui se respecte !


Le déploiement des Vikings est toujours contraint
dans la largeur du terrain !

Avec un 1 au dé pour initiative le mouvement
des Quarmates est limité : les chameaux devant et
les cavaliers, psilois et chameaux légers en arrière.

Mais Yann-Gaël décide (grâce à de nombreux points d'initiative) de
reconstituer une ligne de front.


Mes lames situées dans l'oasis drainent beaucoup de points de mouvement.
J'arrive néanmoins à constituer une ligne à opposer aux chameaux adverses.

Les combats dans la dune sur mon aile gauche me sont favorables.
J'élimine grâce à un résultat d'égalité un chameau adverse
et repousse les deux autres.

Je mets la pression sur l'aile droite des Quarmates
en réalisant deux prises de flancs !

J'élimine à nouveau par un recul impossible une unité adverse
mais je suis repoussé sur mon aile gauche (2 à 0).

Le jet de dé d'initiative pour les Quarmates donne un petit un
qui ne permet de bouger qu'une seule unité pour Yann-Gaël (celle au centre).

Je perds logiquement mon unité de lames
qui était doublement débordée (soit un 3 de base moins 2 donnant
un 1 contre 3 en facteur de combat avant les lancés de dés).

Je ne desserre pas l’étreinte sur les chameaux adverses
et provoque deux nouvelles prises de flanc.

Je détruis deux nouvelles unités : la partie est gagnée pour les Vikings : 4 à 1 !

Conclusion :

Cette partie s'est très vite jouée car Yann-Gaël n'a pas pu réaliser les mouvements qu'il désirait faute à des jets de dés d'initiative désastreux. Ensuite les multiples prises de flancs empêchant tout recul adverse ont été payantes presque à chaque fois. J'ai eu la chance de vite sortir de l'oasis, un terrain difficile pour mes lames, et reconstituer une ligne de combat en dehors des oasis et dunes. Yann-Gaël n'a pas eu le temps de démonter ses chameaux en lances et archers ou ne l'a t-il pas souhaité ? Mais en tout cas ici, le facteur déterminant pour la victoire a été les résultats des dés aux jets d'initiative qui ont clairement handicapé le camps des Quarmates.




Je ne pouvais laissé les Quarmates partir sans que mes Midianites sévèrement défaits précédemment ne prennent leur revanche. Alors j'ai proposé à Yann-Gaël de nous affronter à nouveau dans le désert et de s'expliquer entre chameaux (enfin, les unités de chameaux je précise).

A suivre ...