WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

samedi 9 avril 2016

[Open The Box] Fallen Eagles, Waterloo 1815 Bicentenary Edition.

Waterloo 1815, la Chute des Aigles est un jeu conçu par Walter Vejdovsky (auteur de la bataille de Paris 1814, Vae Victis n°114) publié par hexasim qui recrée la célèbre bataille au niveau du niveau régiment et du bataillon. Les graphismes sont de Sébastien Brunel (qui a précédemment œuvré sur le jeu "par le feu, le fer et la foi" de Philippe Hardy).

Une couverture originale pour un jeu original.

Le jeu comporte 3 planches de pions pour un total de 440. On trouve également un ordre de bataille pour les français, les anglo-alliés et les prussien pour la journée du 18 Juin 1815. 
Une superbe carte !


La carte fournie mesure 108 par 75 cm (avec un hexagone représentant environ 200 mètres). La boite contient aussi un livret de règle, un livret de jeu (scénarios : Hougoumont, d'Erlon attaque, Plancenoit) et plusieurs aides de jeu bien utiles. Enfin, il y a 16 cartes à jouer permettant de varier les situations de jeu. 

L'ensemble du matériel de jeu.

L'échelle de temps est d'environ une heure par tour et la bataille complète peut être terminé en 5 à 10 heures selon l'auteur. 
 
La 4e de couv'


Selon le site hexasim le jeu "propose une vue détaillée mais jouable de la bataille. L'accent est mis sur le moral, l'attrition et l'engagement des formations (division et corps) au moment opportun, plutôt que sur le chrome tactique. L'ordre de bataille détaillé et l'échelle du jeu permettent aux joueurs d'entrer dans l'action. Le système offre une résolution rapide mais réaliste des combats"

Les pions sont superbes !


Bref, l'offre est attrayante alors qu'en est-il des mécanismes du jeu. Il repose sur une phase d'ordre qui peut être défensif ou géographique, suivi sur la détermination de l'initiative, puis des l'activation des unités et enfin une phase de fin de tour avec un mouvement stratégique sous certains conditions, les mouvements de déroutes sont effectués et les conditions de victoire sont vérifiées.

La victoire est déterminée à la fois par des objectifs de "mort subite" donnés aux deux camps afin de simuler les contraintes historiques pendant l'action, mais aussi par le contrôle d'objectifs et les pertes infligées en fin de partie.

Les pions britanniques.
Les pions français.
L'aide jeu pour identifier les différentes unités.
L'aide de jeu pour donner des ordres géographiques ou défensif.

Un extrait de la règle de jeu.
Un exemple de jeu.
Des cartes tactiques pour introduire de nouvelles situations de jeu.
D'autres cartes tactiques.
La carte en deux parties... on se sent au cœur de la bataille.

En conclusion :

J'ai eu un gros coup de cœur en découvrant les composants du jeu, les pions et la carte. Les mécanismes étant relativement classiques, je pense que la prise en main sera rapide. Enfin, l'ajout de cartes tactiques pour modifier les situations de jeu permet aussi une grande re-jouabilité. Bref, il ne me reste plus qu'a tester ce wargame avec un amateur de l'épopée Napoléonienne...