WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

mardi 8 décembre 2015

[J'ai lu] Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques de Polyen.


J'ai lu récemment le recueil des "Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques" de Polyen, publié aux éditions Mille et une nuits (2015).


Polyen un orateur et écrivain militaire grec né en Macédoine au milieu du IIe siècle ap. J.-C. Il était avocat sous le règne des empereurs Marc-Aurèle puis de Lucius Verus. Au commencement de guerre contre les Parthes, Polyen adresse à Lucius Verus un recueil de ruses de guerre intitulées Stratagèmes (Stratêgêmata). Il est composé de huit livres qui retracent les stratagèmes utilisés pendant les périodes classiques et hellénistique de l'histoire Romaine et Grecque. Ces livres témoignent aussi de l'histoire des Scythes et des Perses. 

Afficher l'image d'origine
La 4e de couverture.


Les huit livres à l'origine recensaient 900 stratagèmes, ordonnés de manière chronologiques, par ordre de noms des rois, de généraux et de peuples. 

Le livre des Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques reprend toutes les anecdotes et paragraphes qui se référent à la duperie de politique intérieure et de la ruse diplomatique. 

Il s'agit donc d'un petit livre de poche de 150 pages qui compile un ensemble de ruses et stratagèmes qui ont été utilisés par différents souverains et/ou chefs de guerre durant l'antiquité pour gagner des batailles, des sièges, renverser des tyrans ou prendre le pouvoir.


Les stratagèmes politiques consistent notamment dans la corruption, le bluff, la manipulation, les pièges, la trahison, la persuasion, la division, l’instrumentalisation de l'athlétisme et du théâtre... Les stratagèmes diplomatiques proposés par Polyen passent par la dissimulation, la discréditation, la tromperie, la dissuasion, le noyautage, la diversion, le parjure...

Conclusion :

J'ai trouvé ce livre fort intéressant mais aussi déconcertant. Il est très intéressant car il compile des anecdotes et histoires sanglantes, étonnantes et parfois cocasses à l'époque des rois Perses, des tyrans de Syracuses, des chefs de guerre Lacédémoniens (Sparte). Mais ce recueil de Polyen est aussi déconcertant car les ruses énoncées sont souvent le fait de tyrans qui n'hésitent pas à éliminer tous leurs prisonniers qu'ils soient guerriers ou civils. 

Néanmoins, la lecture de ce livre m'a permis de voyager et survoler rapidement l'histoire de l'antiquité aux temps de la mythologie grecque jusqu'au début de l'Empire Romain. On y découvre des faits de guerre au temps notamment des guerres du Péloponnèse avec les Spartiates, les intervention des Galates, des Carthaginois, et surtout des Perses.

Ce livre se lit donc rapidement et la postface de Benoît Clay donne un éclairage très important pour comprendre l’œuvre de Polyen et est complémentaire à la pratique de la règle De Bellis Antiquitatis pour mieux appréhender les armées antiques du livre premier.