WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

samedi 12 décembre 2015

[DBA] Des Pictes à la peine !

Lors de ma dernière séances de jeu à l'association Orléans Wargame, j'ai joué deux parties de DBA contre Bertrand et Tamorky avec à la clé deux défaites, mais pour une fois pas expéditives !

Cet article retrace le déroulé de ma première partie qui m'a opposé aux Parthes de Bertrand (II/37). Je jouais les Pictes prêtés par Gérald un nouveau membre du club
Cette armée (II/68a Pictish Army 211-499 AD) étaient composés d'un général de la LCh (de la cavalerie), de 2 LH, 6 Spears et 3 psilois.

Un face à face entre Spears et Chevaliers Cataphractés !

Mon déploiement en tant qu'attaquant consistait à mettre mes pilois sur mon flanc droit, sur mon centre j'avais positionné mes spears (6 plaquettes) avec en plus le général en soutien et sur le flanc gauche mes deux unités de Light Horse.

Ajouter une légende
Mon idée était d'aller foncer sur la colline que je croyais en mauvais terrain (bad going) alors que Bertrand me l'avais dit plus d'une fois qu'il s'agissait d'une colline douce. En fait, j'avais trop focalisé mon action sur le double mouvement possible des psilois pour atteindre la colline... Pour le coup j'ai loupé (encore une fois) mon déploiement et donc les match-up sur mon flanc droit n'étaient pas en ma faveur avec Psilois contre chevalier en terrain clair (donc sans bonus défensif pour les psilois !).

Mon camp avec une manade de taureau
et un dolmen avec des pierres de Bretagne !
J'en profite pour remercier le membre de l'association qui m'a prêté ses Pictes (que Bertrand lui avait cédé récemment !). Il a réalisé un camp avec des petits galets en provenance de Bretagne pour fabriquer une réplique de dolmen très convaincante ! Bravo à lui... J'ai mis à coté une plaquette avec des taureaux pour le fun ... on ne se refait pas :-))

 
Mes Psilois sont partis nargués les chevaliers
qui vont dévaler la pente pour les punir !

Si j'ai appris une leçon de mes défaite contre Bertrand, c'est qu'il faut réfléchir un peu avant d'attaquer. Donc, désormais je calcul un peu plus mes possibilités d'attaque avant de les lancer et surtout j'ai compris comment fonctionne la marche arrière pour essayer de reformer une ligne en cas d'attaque avortée.

Sur mon flanc gauche et au centre, je temporise !
Les broussailles ont été des points de fixation des flancs des deux armées, il ne s'est rien passé de se coté là. Sans doute j'aurais dû essayer de menacer le flanc droit de Bertrand avec mes LH.

Les chevaliers de Bertrand ont décimé ma ligne de Psilois.


Après une attaque de mes psilois qui avec surprise vont infliger deux pertes aux unités de chevaliers et LH des Parthes... avant de prendre normalement le bouillon contre les chevaux cataphractés !

J'ai reconstitué une ligne de front sur mon centre/flanc gauche !
Les Spears ont un peu résisté avant de céder sous le nombre des montés Parthes.

Mon front est percé et la défaite n'est pas loin.

Photo finale : Le général Parthes triomphe sur les Pictes !
La partie s'est terminée avec ma quatrième perte et pour une fois j'ai résisté un peu plus longtemps qu'à l'habitude contre Bertrand. Mais un mauvais déploiement est très dur à rattraper contre Bertrand qui avec sa très grande expérience ne rate pas les opportunités de terminer une partie en exploitant les failles du dispositif adverse. 

Bref, au bout de presque un an de pratique de la règle, je commence à me sentir un peu plus à l'aise lorsque je joue à DBA et je commence à avoir quelques réflexes salvateurs. La tactique vient aussi mais je joue trop d'armées différentes pour bien en maitriser une parfaitement. J'ai donc un gros travail de peinture en perspective et une relecture minutieuse de la règle pour encore mieux la connaitre (vivement sa traduction par Nicolas !).

Le récit de cette partie vue par Bertrand, c'est ici sur son blog.

A suivre...