WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

dimanche 26 juillet 2015

Nautic Miles, souvenirs de vacances au bord de l'atlantique.

Au moment de bientôt partir en vacances, j'ai eu envie de jeter un coup d'oeil dans ma collections de jeux et wargames pour savoir lesquels je vais emmener avec moi. Et je suis tombé sur un jeu de cartes à thème historique "Nautic Miles" que j'avais acquis dans une librairie d'une petite station balnéaire au milieu des années 80.

La boîte en plastique transparent qui a un peu souffert.
Elle a 30 ans !

Chaque fois que j'ouvre la boite, c'est beaucoup de souvenirs qui me reviennent, de moments d'insouciances, une époque de la vie ou tout est simple... bref c'est la nostalgie d'une jeunesse ou j'avais le temps de jouer entre autre.

Alors voici une brève presentation de ce jeu de cartes de Jean-Marc Luszpinski qui a pour toile de fond la bataille des convois de l'atlantique lors de la seconde guerre mondiale. Il sagit d'un jeu grand public, alors point de trace de marques de nationalités dans les navires de guerre ou des convois.

Un florilège de cartes avec notamment une carte
 de decompte des points de victoire.

D'autres cartes...

Alors les règles rapidement, elles tiennent en 6 pages pour l'édition Lusval. Le but du jeu est de marquer 200 points en plusieurs manches. Une manche est gagnée lorsqu'un joueur marque 40 points en ayant amené à bon port au moins un convoi (c'est à dire, lui faire parcourir 4 000 miles marin ou plus).

L'exemple de jeu fourni dans les regles.

Nautic miles est tres inspiré du 1 000 bornes, dans le sens où l'on retrouve les coups fourrés comme la tempête, les mines, les alertes (indispensables pour attaquer un convoi avec des navires de guerre), des attaques aériennes et les réponses ad hoc comme mer belle, dragueurs de mines, fin d'alerte et avions touchés.

Chaque joueur joue des cartes convois face cachée (non détectés) et va à partir des cartes de sa main poser des miles marin afin d'atteindre les 4 000 miles et marquer des points de victoire. Les autres joueurs vont agir de même et essayer de ralentir les convois adverses, les stopper ou encore les capturer. Dans ce dernier cas, la résolution des combats se fait par une sorte de jeu de bataille ou chaque joueur peut poser des cartes navires de plus en plus fortes.

Des cartes particulières comme le radar permet de retourner une carte convoi afin d'en connaître sa valeur avant de l'attaquer ou non (cas du chalutier ne valant aucun point). La carte neutre suant à elle permet de protéger un convoi de presque toutes les attaques et coups fourrés sauf des mines.

La carte chalutier et le drapeau neutre ("as de la mer").

En conclusion, il s'agit bien d'un jeu de cartes simple proche du 1000 bornes avec un background légèrement historique. Bon sans conteste j'adore ce jeu qui a lancé chez moi ma fièvre de collectionnite des jeux, wargames sur le thème de la bataille de l'atlantique quelques années plutard...

Alors bonne vacances à toutes et à tous ... au bord de l'atlantique ?