WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

mardi 6 février 2018

[DBA] Les romains l'emportent contre les Perses tardifs (1/72).

Voici la troisième et dernière partie de DBA en 20 mm (du 1/72 "plastique") que j'ai eu l'occasion de jouer avec Bertrand. Après deux défaites écrasantes pour moi en jouant les Perses, Bertrand m'a accordé une "consolante" en me laissant les Romains cette fois-ci ! Alors, ont-ils été encore une fois invincible comme les deux parties précédentes où bien Bertrand a t-il réussi à mener à la victoire les Perses pour une fois ! Le compte-rendu qui suit va vous donner la réponse et c'est surprenant...

Le superbe camp romain (une jetée avec statut et trirème !).

Pour cette dernière partie de DBA au format 1/72 sur une nappe de 90 cm sur 90 cm, j'ai obtenu l'initiative de placer le terrain (j'étais donc le défenseur) et là après avoir placé mes deux éléments obligatoires (des labours) et deux terrains difficiles en option, j'ai eu l'idée d'ajouter une rivière au centre du terrain pour essayer de ralentir les Perses et me donner le temps d'arriver en bon ordre au contact.


Bertrand est pensif devant la physionomie du terrain
qui se présente à lui !

Les romains sont lents (ce sont principalement des lames lourdes),
et la rivière me permet d'avancer en ligne sans être contrarié par les Perses.

Je scinde en trois groupes mes forces avec les" montés" sur ma gauche et
les piétons au centre et les deux unités de psilètes à droite
pour éviter le débordement adverse.

Bertrand lance le D6 pour connaitre le type de rivière qu'il souhaite franchir :
un 6 est tiré, elle sera difficile !

La cavalerie légère perse cherche un passage sur sur mon flanc droit,
pour franchir la rivière et prendre à revers mes psilètes.

De mon coté et sur les conseils toujours avisés de Bertrand,
je finis de franchir la colline difficile en colonne
et me redéploie pour reformer une ligne de combat.

Bertrand en réponse déploie son aile droite pour faire face à mes montés !

Les deux armées se font face de part et d'autre de la rivière
qui connaît un fort courant !

Bertrand lance les hostilités et fait franchir la rivière à sa cavalerie légère.

Les perses vont tenter de l'emporter sur mon flanc droite
défendu seulement par deux unités de psilètes.

Mais je réagis en lançant mes chevaux sur l'aile droite Perses !
Je prends l'initiative avant que Bertrand ne prenne le dessus sur mes troupes.

Je me bats les pieds dans l'eau et les Perses bénéficient
d'un bonus de +1 pour la défense de la berge d'une rivière difficile.

Les combats ne me sont pas trop favorables,
je recule trois unités et réussi à en faire reculer deux aux perses.

Bertrand avance la cavalerie légère sur ma droite,
je sens bien où il veut en venir : me contourner et me prendre à revers !

De mon coté, avec le répit laissé par les Perses,
je décide pousser à nouveau mes lames sur les piétons à gauche de ma ligne.

Je réussi à provoquer une fuite et un recule adverse
se qui laisse augurer une légère domination de mon aile gauche sur les Perses !

Bertrand voyant la mauvaise tournure que prend la partie pour lui,
passe à l'attaque de l'autre coté. Mes psilètes sont clairement visés.

Mais contre toute attente, je réussi à repousser cette terrible attaque.

A mon tour je porte l'attaque de l'autre coté de la rivière
contre le général adverse et le char à faux sans support.

Deux éléments adverses sont perdus et me permette d'envisager
d'enfoncer le centre adverse au prochain tour.

Toujours sur mon flanc droit les perses tentent d'éliminer un psilète !

Mais toujours sans succès, il résiste le bougre !

Je porte l'effort final sur l'aile droite adverse en lançant
toute les lames à l'attaque.

Deux autres unités de pitons perses sont éliminées :
c'est la victoire pour les romains.

Conclusion : 

Il aura fallu que j'attende la troisième partie contre Bertrand pour connaitre enfin la victoire avec les romains (qui eux ont gagné toutes leurs batailles). Cette partie a été gagnée grâce à cette rivière qui difficile m'a laissé le temps de me déployer correctement et maitriser l'espace du champ de bataille. Ensuite la résistance héroïque des deux psilètes m'a permis de porter l'effort principal de mon attaque sur l'aile droite perse et d'obtenir la victoire en franchissant cette rivière.

Un grand merci à Bertrand pour m'avoir fait tester DBA au format 1/72 (20 mm). Les armées à cette échelle sont plus détaillées et visuellement donnent un très bon effet d'ensemble. Je me lancerais bien dans la constitution d'une armée ou deux au 1/72 pour varier un peu les plaisirs sur cette règle.  


Les héroïques psilètes qui ont tenu tête à la cavalerie légère perse.

A suivre ...