WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

samedi 10 mars 2018

[DBA] Le tournoi d'hiver à l'association : médaille d'argent pour les vikings ! (2e partie)

Ma deuxième partie de DBA lors du tournoi d'hiver de l'association du 16 février 2018 m'a fait rencontrer Bertrand avec ces Romains Polybiens (II/33). S'il est un joueur que je crains particulièrement à DBA c'est bien Bertrand qui sait innover lors de chacune de nos partie dans l'utilisation de tactiques bien huilées etde lancement de jets de dés de 6 avec une régularité peu commune ! Voyons donc comment c'est passé notre rencontre sur le champ de bataille.

Gros plan sur la superbe armée romaine de Bertrand face à mes vikings.

L’élément central de cette partie est la Zone Batie (ZB) que Bertrand a astucieusement placé sur le champ de bataille car il était le défenseur. De mon coté j'avais l'option de tourner le terrain pour choisir de l'occuper ou non. Bon, ne sachant pas jouer la zone bâtie (j'avais pas révisé le paragraphe concernant ce cas particulier de terrain), j'ai laissé la ZB à Bertrand. La question est de savoir si j'ai fait le bon choix ...
 

Mon déploiement initial classique ... si ce n'est que j'ai joué l'option
de prendre un psilète au lieu d'une lame.

Bertrand occupe rapidement la zone bâtie avec des auxiliaires romains.
Les unités dans une ZB on un bonus de défense de +4
(donc, une unité d'auxiliaire de +3 en facteur de combat
de base passe à +7 dans une ZB !)

De mon coté j'avance classiquement le gros de mon armée au centre.
Avec mes vikings les options de déploiement sont assez limité.
La mobilité n'est pas leur grand fort !

Bertrand avance ses romains polybiens prudemment sur la gauche de la ZB.
Sur la colline difficile à droite il a envoyé des psilitètes
éliminer le mien et c'est une réussite pour lui.

Du coup je suis obligé de mobiliser deux unités de lames
pour éviter que les psilètes romains tentent de piller mon camp.

Je sens que je ne maitrise pas grand chose dans cette partie,
aussi je décide de lancer toutes mes unités au centre
dans un combat qui je l'espère sera déterminant.


Avec une prise de flanc sur ma droite,
je perds sur un recul impossible une lame.

D'autre combats sont à suivre, mais je recommence à lancer des dés
aux résultats en dessous de la moyenne : ici un 2 !

Je perds une deuxième unité de lames prise de flanc mais malheureusement
il s'agit de mon général, ce qui met fin à la partie
(3 unités perdues mais valant 4 points).

Bilan de cette deuxième partie :

Contre Bertrand, il ne faut pas commettre d'erreur et j'en ai commise une grande : ne pas choisir de placer mon armée coté zone bâtie. Certes il s'agit d'une méconnaissance de la règle qui régie ce type de terrain qu'il faut absolument occuper, mais j'avoue avoir "lâché" la partie assez rapidement sachant que je ne la gagnerais pas. Décidément Bertrand est un joueur très rusé et redoutable, bravo à lui !

Mon idée était de perdre mais avec le minimum de pertes, c'est à dire pas plus de 4 unités (en évitant de perdre son général évidement). Dans le tournoi organisé par Cassandre, le classement se fait en départageant les joueurs sur le nombre de pertes subies. A points de victoire égaux, celui qui a moins perdus d'unités sera mieux classé. A ce moment du tournoi, j'ai fait le pari que si je gagnais la dernière partie j'avais une petite chance de finir dans les 3/4 premiers (j'en étais à 4 pertes subies au total sur 2 parties avec une victoire et une défaite). 

Alors tout je jouera sur la dernière partie, mais c'est une autre histoire. 


Une zone bâtie...un objectif à prendre et à défendre !

A suivre ...